Une Bu­cki­noise avec les Ca­na­diennes de Mon­tréal

Le Bulletin - - SPORTS - AN­TO­NY DA SIL­VA-CASIMIRO an­to­ny.da­sil­va­ca­si­mi­ro@tc.tc

HO­CKEY. Un tex­to re­çu la se­maine der­nière l’a fait sou­rire. Puis, un autre. Et un autre. Ra­pi­de­ment, les mes­sages se sont trans­for­més en une pluie de fé­li­ci­ta­tions pour Cin­dy Lau­rin.

La Bu­cki­noise de 22 ans a vu son rêve d’en­fance se concré­ti­ser lorsque les Ca­na­diennes de Mon­tréal ont je­té son dé­vo­lu sur elle au dixième tour du re­pê­chage de la Ligue ca­na­dienne de ho­ckey fé­mi­nin (LCHF), le 20 août der­nier.

«De­puis que je suis jeune, je veux évo­luer au ho­ckey de haut-ni­veau. Il y a deux se­maines, j’ai re­çu un cour­riel des Ca­na­diennes qui di­saient qu’elles avaient un in­té­rêt pour moi, mais je ne sa­vais pas si elles al­laient me re­pê­cher ou non», a men­tion­né l’at­ta­quante de 5’4 qui ne s’était pas dé­pla­cé à To­ron­to où se te­nait le re­pê­chage.

Elle avait même re­fu­sé de suivre l’en­can de la LCHF en ligne, pré­fé­rant ne pas trop y pen­ser. Au fi­nal, ses ef­forts ont été ré­com­pen­sés, a-t-elle lais­sé tom­ber en en­tre­vue

Et dire qu’elle au­rait pu prendre une di­rec­tion tout à fait dif­fé­rente.

Lors­qu’elle a ter­mi­né ses études à l’école se­con­daire de l’île, elle s’était ins­crite au Cé­gep de St-jé­rôme pour en­ta­mer un stage col­lé­gial, mais la me­nace d’une grève étu­diante pla­nait et la prin­ci­pale in­té­res­sée ne sou­hai­tait pas perdre une an­née.

Cin­dy s’est donc tour­née vers les Gee-gees de l’uni­ver­si­té d’ot­ta­wa. La ses­sion uni­ver­si­taire avait dé­jà dé­mar­ré. Idem pour la saison de ho­ckey. Ça ne l’a pas em­pê­ché de se faire ra­pi­de­ment un nom.

À la fin de la saison, l’an­cienne pro­duit de Ho­ckey fé­mi­nin Ou­taouais trô­nait au som­met des mar­queuses de son équipe (10 buts en 19 par­ties) et avait été nom­mée sur l’équipe d’étoiles des re­crues.

«J’ai fait le bon choix. Je n’étais pas sup­po­sée jouer à Ot­ta­wa au dé­part et j’ai fi­ni par être celle qui a ins­crit le plus de buts», a-t-elle lan­cée fiè­re­ment.

Cinq ans plus tard, voi­là que son stage uni­ver­si­taire est ter­mi­né. À la croi­sée des che­mins avec des op­tions d’al­ler jouer en Eu­rope, les Ca­na­diennes lui ont un peu fa­ci­li­té le choix, elle qui don­ne­ra tout ce qu’elle a dans un mois afin de per­cer l’ali­gne­ment de la for­ma­tion mont­réa­laise.

«Cette an­née, c’en est une pour les Jeux J'ai fait le bon choix. Je n'étais pas sup­po­sée jouer à Ot­ta­wa au dé­part et j'ai fi­ni par être celle qui a ins­crit le plus de buts.» Cin­dy Lau­rin olym­piques. Toutes les filles sur l’équipe na­tio­nale vont être à Cal­ga­ry. Ça li­bère des places», a ajou­té Cin­dy Lau­rin, qui a comme plan prin­ci­pal d’être une membre des Ca­na­diennes à la fin du camp.

Si ça n’ar­ri­vait pas, elle pour­rait tou­jours se tour­ner vers le Vieux-conti­nent, plus pré­ci­sé­ment la Suède, où des en­traî­neurs at­tendent de voir si la ho­ckeyeuse de Buckingham se lais­se­ra ten­ter par une nou­velle aven­ture.

Cin­dy Lau­rin n’est pas la seule de l’ou­taouais à avoir été sé­lec­tion­née par un des clubs de la LCHF. Choi­sie en qua­trième ronde, la gar­dienne de but Lind­sey Post de Chel­sea n’au­ra pas à al­ler bien loin. L’étu­diante à l’uni­ver­si­té de l’al­ber­ta a été re­cru­tée par l’in­fer­no de Cal­ga­ry.

Un fait amu­sant puisque les Ca­na­diennes et l’in­fer­no se sont af­fron­tées en fi­nale de la Coupe Clark­son ces deux der­nières an­nées. Mon­tréal a pris sa re­vanche en mars der­nier après avoir été bat­tues en 2016 par la troupe al­ber­taine.

(Photo gracieuseté)

Cin­dy Lau­rin a été re­pê­chée par les Ca­na­diennes de Mon­tréal, di­manche.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.