Syl­vie Go­neau veut un pont in­ter­pro­vin­cial pour l’est

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - LOUIS-CHARLES POU­LIN louis-charles.pou­lin@tc.tc

ÉLEC­TIONS. Au len­de­main de la confé­rence de presse d’ac­tion Ga­ti­neau à pro­pos de l’est de la ville, la can­di­date à la mai­rie Syl­vie Go­neau a ré­agi en pré­sen­tant à son tour sa vi­sion pour les sec­teurs de Bu­ckin­gham et Mas­son-an­gers.

Se­lon elle, la solution à en­vi­sa­ger, à long terme, afin de mieux des­ser­vir l’est au ni­veau du trans­port et désen­gor­ger le tra­fic est la construc­tion d’un nou­veau pont entre Ga­ti­neau et Ot­ta­wa. «Il faut re­com­men­cer les dis­cus­sions et re­mettre ce su­jet-là sur la table. C’est quelque chose de vrai­ment im­por­tant pour l’est de la ville. Il faut une vi­sion à long terme et ça passe par un pont», af­firme-t-elle. Quant à l’em­pla­ce­ment exact où ce pont de­vrait voir le jour, la can­di­date se dit ou­verte aux pro­po­si­tions. «Je fa­vo­rise au parc in­dus­triel, mais mon choix n’est pas ar­rê­té. Avant même de par­ler où on va mettre le pont, il faut ra­me­ner les per­sonnes au­tour de la table», es­time Mme Go­neau. Celle-ci sou­haite aus­si pro­lon­ger le Ra­pi­bus jus­qu’au bou­le­vard de l’aé­ro­port. «Les gens de Bu­ckin­gham et de Mas­son-an­gers pour­ront se rendre à un sta­tion­ne­ment in­ci­ta­tif à l’aé­ro­port et pour­ront prendre le Ra­pi­bus à par­tir de ce point-là. Une fois le pont construit, il y au­ra un ar­ri­mage avec le trans­port en com­mun qui se fe­ra via le pont». À court terme, elle pro­pose d’équi­li­brer la fré­quence des lignes 93 et 95 et d’y ajou­ter d’autres par­cours ou des lignes d’au­to­bus sup­plé­men­taires, si né­ces­saire, par la suite.

Tou­jours au ni­veau de la cir­cu­la­tion rou­tière, Mme Go­neau es­time qu’une nou­velle sor­tie sur l’au­to­route 50 en di­rec­tion ouest pour se rendre sur la rue Georges est né­ces­saire pour la sé­cu­ri­té des ci­toyens. «Que ce soit une bre­telle de sor­tie d’ur­gence ou ac­ces­sible à tout le monde, on doit en­vi­sa­ger une bre­telle de sor­tie pour les ser­vices in­cen­die, de po­lice et d’am­bu­lance […] Nos ser­vices d’ur­gence ont be­soin de cette bre­telle pour ne pas être obli­gés de tra­ver­ser le pont Bra­dy, au cen­tre­ville. Ce­la pour­rait sau­ver des vies!», pré­vient celle qui ai­me­rait ré­pa­rer plu­sieurs routes du sec­teur. «Ce­la pro­longe la vie de nos vé­hi­cules, en plus de ceux de la STO, et fa­ci­lite évi­dem­ment nos trans­ports», ajoute Mme Go­neau.

Au su­jet de l’an­cienne gare de Mas­son, la conseillère mu­ni­ci­pale croit que Ga­ti­neau doit se joindre aux ef­forts du mi­lieu pour créer un pro­jet ras­sem­bleur à cet en­droit, qu’elle consi­dère comme un élé­ment pa­tri­mo­nial im­por­tant pour le sec­teur. «Il faut le pré­ser­ver et agir, ce­la fait as­sez long­temps qu’on en parle! Cer­tains croient qu’il est im­pos­sible de le ré­chap­per, mais je pense plu­tôt qu’il y a des gens ta­len­tueux qui ont le savoir-faire et des idées pour ra­ni­mer ce lieu», dit-elle en pré­ci­sant que la Cor­po­ra­tion de dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique Bas­se­lièvre et des en­tre­pre­neurs tra­vaillent pré­sen­te­ment sur un pro­jet. «Je crois que Ga­ti­neau doit par­ti­ci­per là-de­dans», af­firme-t-elle au jour­nal Le Bul­le­tin.

Pour conclure, il n’est pas ques­tion de faire de Bu­ckin­gham et Mas­son-an­gers «un mel­ting pot dans Ga­ti­neau», fait savoir Mme Go­neau. «Ils doivent avoir eux-mêmes leur pa­no­plie de ser­vices, de com­merces et d’offres d’em­ploi. Il faut que ces sec­teurs-là puissent se dé­ve­lop­per pour qu’une prospérité s’ins­talle et que les ci­toyens aient un sen­ti­ment de bien-être et de fier­té pour leur sec­teur. En ayant les ser­vices et en étant bien des­ser­vies par la Ville de Ga­ti­neau, ils vont tout à fait être in­clus dans la Ville de Ga­ti­neau», es­time-t-elle en pré­ci­sant que les ré­si­dents de l’est doivent, entre autres, avoir ac­cès à un meilleur dé­nei­ge­ment, des pistes cy­clables, des em­plois et da­van­tage d’ani­ma­tion dans leur sec­teur.

(Pho­to TC Me­dia – Louis-charles Pou­lin)

La can­di­date à la mai­rie, Syl­vie Go­neau, croit que l’ajout d’un pont in­ter­pro­vin­cial dans l’est de Ga­ti­neau fa­ci­li­te­rait les dé­pla­ce­ments des ci­toyens.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.