Ser­vir les dé­jeu­ners en échange de sou­rires

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - PAS­CAL LA­PLANTE pas­cal.la­plante@tc.tc

COM­MU­NAU­TÉ. Bren­da Du­puis se lève très tôt chaque ma­tin pour pré­pa­rer les pe­tits dé­jeu­ners de di­zaines d’en­fants à l’école Du Boi­sé, dans le sec­teur de Bu­ckin­gham.

Elle le fait avec en­thou­siasme, car la Bu­cki­noise est la res­pon­sable du Club des pe­tits dé­jeu­ners de cette école. Elle y est de­puis plu­sieurs an­nées, car c’est lorsque ses filles fré­quen­taient cet éta­blis­se­ment qu’elle a dé­ci­dé de s’im­pli­quer à Du Boi­sé.

«Ça a com­men­cé à tra­vers Ca­role La­vigne, qui four­nis­sait des col­la­tions aux en­fants le ma­tin à 10h. C’est par elle que j’ai com­men­cé à m’im­pli­quer à l’école. De­puis, je suis ici le ma­tin, puis je tra­vaille au ser­vice de garde.»

Bren­da a com­men­cé l’aven­ture avec ses deux filles. Au­jourd’hui, elles ont res­pec­ti­ve­ment 30 ans et 23 ans. Mais la femme conti­nue de dis­tri­buer les as­siettes le ma­tin avec la même dy­na­mique.

«J’adore ça avec les pe­tits. Des fois ils nous parlent, nous ra­content leurs his­toires. Bien sou­vent ils viennent nous voir pour nous ai­der à ré­gler leurs conflits, ça met de la vie», sou­ligne-telle au Bul­le­tin.

Bon nombre d’en­fants ar­rivent au ser­vice de garde le ma­tin à 6h30, dès l’ou­ver­ture. Du nombre, quelques-uns ont été ti­rés du lit pour s’ha­biller ra­pi­de­ment, car les pa­rents tra­vaillent à Ot­ta­wa. D’autres, ils n’ont tout sim­ple­ment pas les moyens.

«C’était pour les en­fants qui se lèvent trop tôt, ils n’ont pas faim en se le­vant. Ils ar­rivent ici tôt, donc ça leur per­mettre de dé­jeu­ner plus tard. Il y en a beau­coup n’ont pas les moyens aus­si. On sert tout le monde qui ont faim.»

TOUTES SORTES DE FORMES

Avant l’ar­ri­vée des pe­tits dé­jeu­ners, Bren­da et d’autres pa­rents ont dé­ci­dé d’of­frir des dî­ners aux en­fants, ou des col­la­tions. D’ailleurs, cette Bu­cki­noise au­ra per­mis de dé­ve­lop­per des liens avec une dame de­ve­nue res­pon­sable à Ri­pon grâce à cette col­la­bo­ra­tion.

«Jo­ce­lyne ve­nait tous les jours de Ri­pon pour nous ai­der dans la cui­sine. Mes filles aus­si m’ont ai­dé quand elles étaient pe­tites. Au­jourd’hui, avec le Club, on a un bon sou­tien pour tout.»

D’ailleurs, Bren­da Du­puis mo­bi­lise les élèves de cin­quième et de sixième an­née pour l’ai­der au mo­ment de ser­vir tout le monde: «Ils peuvent ai­der. Ils servent les fruits et les lé­gumes, le lait, comme ça, ça peut me per­mettre de gar­der le contrôle.»

Bien qu’elle ait beau­coup d’en­thou­siasme, le Club des pe­tits dé­jeu­ners cherche tou­jours des bé­né­voles pour épau­ler les res­pon­sables. Il est pos­sible de s’in­for­mer en contac­tant la co­or­don­na­trice ré­gio­nale Maud Ju­lienne au 1-888-442-1217, poste 3376 ou par cour­riel: maud. ju­lienne@club­de­jeu­ner.org

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.