La Po­li­tique d’at­tri­bu­tion des heures de glace se­ra re­vue

Le Bulletin - - COMMUNAUTAIRE - YAN­NICK BOUR­SIER yan­nick.bour­sier@tc.tc

SPORTS. In­chan­gée de­puis plus de 10 ans, la Po­li­tique d’at­tri­bu­tion des heures de glace se­ra re­vue par la Ville de Ga­ti­neau dans les pro­chaines se­maines.

C’est la Com­mis­sion du sport, loi­sir et vie com­mu­nau­taire, pré­si­dée par le conseiller Marc Car­rière, qui a de­man­dé au con­seil d’al­ler de l’avant avec cette ré­vi­sion. Le man­dat a été of­fi­ciel­le­ment don­né lors du der­nier con­seil la se­maine der­nière.

La Po­li­tique d’at­tri­bu­tion des heures de glace dé­fi­nit comment la Ville prio­rise le par­tage des heures de glace entre les dif­fé­rents sports et aus­si entre les dif­fé­rents ni­veaux de com­pé­ti­tion ou se­lon l’âge. Elle a été mise en place en 2003 et le der­nier chan­ge­ment date de la sai­son 2004/2005.

Dans cette ré­vi­sion, tout se­ra re­mis sur la table pour des mo­di­fi­ca­tions pos­sibles, in­dique le di­rec­teur du Ser­vice des loi­sirs, des sports et du dé­ve­lop­pe­ment des com­mu­nau­tés, Yess Ga­cem. «Les membres du con­seil ont sou­le­vé plu­sieurs en­jeux pour les cri­tères, comme la proxi­mi­té», a men­tion­né M. Ga­cem.

Le con­seil a aus­si rap­pe­lé l’im­por­tance de lier cette po­li­tique avec les autres règles de la Ville, no­tam­ment l’ob­jec­tif de prio­ri­ser les jeunes. «La Po­li­tique d’at­tri­bu­tion des heures de glace est dé­jà en­li­gnée là-des­sus», sou­tient M. Ga­cem.

Tou­te­fois, au mo­ment où la nou­velle ville avait adop­té cette po­li­tique, elle avait ac­cep­té de gar­der cer­taines ligues adultes dans des heures «prime time» en rai­son de l’his­to­rique des ex-villes. Une forme de droit ac­quis. Si ces ligues ar­rê­taient, les heures étaient alors re­dis­tri­buées aux jeunes.

Dans cette nou­velle ré­vi­sion, cette fa­çon de faire pour­rait chan­ger. Sans s’avan­cer sur la dé­ci­sion fi­nale, Yess Ga­cem in­dique que «le man­dat du con­seil est de re­voir tous les pa­ra­mètres».

La no­tion même du «prime time» pour l’uti­li­sa­tion des heures de glace pour­rait aus­si être re­vue puisque les meilleures heures, no­tam­ment la se­maine, pour­raient aus­si ne plus être les mêmes pour les fa­milles d’au­jourd’hui

La Po­li­tique d’at­tri­bu­tion des heures de glace se­ra re­vue par la Ville au cours des pro­chaines se­maines.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.