L’UFC a l’oeil sur un com­bat­tant ga­ti­nois

Le Bulletin - - SPORTS - AN­TO­NY DA SIL­VA-CASIMIRO an­to­ny.da­sil­va­ca­si­mi­ro@tc.tc

ARTS MAR­TIAUX MIXTES. Nul n’est pro­phète en son pays et à Ga­ti­neau, Mar­can­dré Bar­riault confirme ce dic­ton. Peu connu en Ou­taouais, le na­tif de Bu­ckin­gham pour­rait bien être le pro­chain com­bat­tant qué­bé­cois à faire le saut dans l’ul­ti­mate Figh­ting Chal­lenge (UFC).

L’or­ga­ni­sa­tion mon­diale, qui en­grange des mil­lions et mil­lions de dol­lars, ne cache pas son in­té­rêt en­vers l’homme de 27 ans, qui fait tour­ner des têtes au sein de la ligue TKO. Ce ne se­rait plus qu’une ques­tion de temps avant que le cir­cuit qui compte dans ses rangs George Saint-pierre dé­cide de mettre le grap­pin sur Bar­riault.

«Tout est pos­sible. Je me sens à ma place dans cette ligue. Je me vois être le pro­chain à y en­trer. Je n’es­saye pas trop d’y pen­ser, mais je sais que beau­coup de choses se passent. J’ai eu de bonnes per­for­mances et je fais par­tie des pros­pects que L’UFC sur­veille.»

Pas lui qui va s’en plaindre. À ses dé­buts dans le monde des arts mar­tiaux mixtes, il ten­tait de re­joindre les deux bouts, li­vrant des com­bats à perte.

Au­jourd’hui, on en­vi­sage même qu’il soit dans une fi­nale au Centre Vi­déo­tron plus tard cet hi­ver. Ce com­bat pour­rait son­ner sa fin avec TKO et mar­quer un nou­veau cha­pitre dans sa car­rière. L’évé­ne­ment ser­vi­rait à bou­cler la boucle pour Bar­riault, qui a adop­té la ville de Qué­bec de­puis son dé­part de l’ou­taouais en 2011.

Dans sa ré­gion, il n’est ce­pen­dant pas connu. Il n’au­rait pas trop de dif­fi­cul­té à se pro­me­ner sur le che­min Lé­pine sans se faire acha­ler.

«Ça ne me dé­range pas. J’ai com­men­cé ici à me battre, mais j’étais à Qué­bec quand je suis en­tré chez les pros. Mais je n’ai pas ou­blié d’où je viens. Je suis fier de mes ra­cines, je suis un pe­tit gars de Bu­ckin­gham», a in­di­qué Marc-an­dré Bar­riault, qui est d’ailleurs di­plô­mé du cé­gep de Li­moi­lou en tech­niques de dié­té­tique.

DÉ­BUTS INUSITÉS

L’ex-joueur de foot­ball avec les Tigres de Hor­mis­das-ga­me­lin se cher­chait à la fin de son par­cours se­con­daire. Ai­mant les sports de contact et phy­sique, mais un peu moins les sports d’équipe, Bar­riault s’est tour­né vers les arts mar­tiaux mixtes, un peu par ha­sard.

En fait, ce­lui qu’on sur­nomme Po­wer Bar se pro­me­nait dans sa ville na­tale lors­qu’il a vu qu’une nou­velle école s’ins­tal­lait dans le coin. L’ins­ti­tu­tion d’arts mar­tiaux n’avait pas en­core ou­vert ses portes que le jeune homme s’y est pré­sen­té. C’est ain­si qu’il est de­ve­nu le pre­mier élève de Pa­trick Mar­cil et de l’école Pa­te­naude à Bu­ckin­gham.

«Ç’a été le coup de foudre, la pi­qure. J’ai per­du du poids en me pra­ti­quant et j’ai ra­pi­de­ment vu les bé­né­fices. Après quelques com­bats in­ter­écoles, j’ai em­bar­qué dans les duels ama­teurs. En­suite, tout a dé­bou­lé pour moi», a men­tion­né Bar­riault qui re­vient en­core en Ou­taouais s’en­traî­ner avec son ins­truc­teur.

CEIN­TURE À L’EN­JEU

Du haut de ses 6’0 et 203 lbs, l’homme au ga­ba­rit co­los­sal se­ra jus­te­ment en ac­tion au centre Bell le 8 dé­cembre pro­chain pour la cein­ture chez les poids moyens. Le dé­ten­teur d’un dos­sier de neuf vic­toires et une dé­faite dans les rangs pro­fes­sion­nels se­ra l’une des têtes d’af­fiche de l’évé­ne­ment alors qu’il se frot­te­ra à Stra­hin­ja Ga­vri­lo­vic (8-4). Un ad­ver­saire qu’il connait bien.

«On s’est af­fron­té une fois. C’était aus­si pour une cein­ture dans la ligue Hy­brid en oc­tobre 2016. J’avais ga­gné par dé­ci­sion par­ta­gée, ç’avait été ser­ré.»

«Mais là, ça va être une toute autre his­toire qui va se pas­ser. On a évo­lué de­puis, on s’est tous les deux amé­lio­rés. Ça va être un bon com­bat. Sur­tout que ça va être à Mon­tréal. On veut ra­vi­ver la flamme des ama­teurs de MMA», a conclu ce­lui qui compte six vic­toires par KO en car­rière.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Marc-an­dré Bar­riault de Bu­ckin­gham pour­rait bien de­ve­nir le pro­chain com­bat­tant à si­gner avec L’UFC.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.