L’ex­po-sciences, plus qu’un simple concours

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - MA­RIE PIER LÉCUYER mple­cuyer@lexis­me­dia.ca

CONCOURS. L’ex­po-sciences fait par­tie du pay­sage sco­laire de­puis des lustres et son im­pact peut être bien au-de­là de ce que l’on pour­rait pen­ser pour cer­tains élèves.

C’est l’avis de la di­rec­trice gé­né­rale de Tech­nos­cience Ou­taouais, Chan­tal Four­nier. Les 23 et 24 mars, des jeunes de la ré­gion pré­sen­te­ront le fruit de leur dé­marche scien­ti­fique au pu­blic in­té­res­sé à dé­cou­vrir leur tra­vail.

L’ex­po-sciences, d’abord pré­vu comme un loi­sir, prend une si­gni­fi­ca­tion par­ti­cu­lière dans le par­cours de vie de cer­tains élèves. «C’est un pro­jet qui peut ame­ner très loin», lance-t-elle.

Elle cite en exemple un jeune homme qui n’avait pas né­ces­sai­re­ment un in­té­rêt pour le monde scien­ti­fique. Ame­né à par­ti­ci­per à l’ex­pos­ciences avec son éta­blis­se­ment sco­laire, l’élève a choi­si de créer un mo­teur. Et ç’a été la pre­mière braise d’une pas­sion, lui qui a fi­na­le­ment pour­sui­vi son par­cours en gé­nie mé­ca­nique jus­qu’à l’uni­ver­si­té. «Il a dé­cou­vert les sciences mal­gré lui par un loi­sir qu’il a dé­cou­vert à l’école», pour­suit Mme Four­nier.

Un autre an­cien par­ti­ci­pant a fait des études en chi­mie au Mi­chi­gan. «Il y a dif­fé­rents par­cours chez les jeunes», pour­suit Chan­tal Four­nier.

Cer­tains pro­jets vont plus loin. Comme ce­lui de deux jeunes filles de l’école se­con­daire du Ver­sant, qui avait réa­li­sé un pro­jet pour amé­lio­rer la qua­li­té de l’air à l’école, en ins­tal­lant des plantes dans la ca­fé­té­ria.

«C’est de­meu­ré, il y a en­core des plantes, ex­plique Mme Four­nier. (…) Il y a beau­coup de choses qui peuvent dé­cou­ler de l’ex­po-sciences. C’est un pro­jet d’école, mais qui peut avoir des ré­per­cus­sions énormes tant per­son­nelles que pro­fes­sion­nelles.»

Pour­suite d’études en in­gé­nie­rie ou en sciences ou en mé­de­cine, pro­jets qui font des pe­tits, dé­cou­verte d’une pas­sion, les re­tom­bées sont énormes, in­siste-t-elle.

En tout, 25 écoles de l’ou­taouais par­ti­ci­pe­ront à l’évé­ne­ment, dont seize écoles pri­maires. Neuf pro­jets se qua­li­fie­ront pour la fi­nale qué­bé­coise.

«Il faut ex­po­ser les jeunes aux plus de choses pos­sibles pour dé­cou­vrir ce qui les ac­croche», conclut-elle. L’ex­po-sciences se dé­roule les 23 et 24 mars au col­lège St-alexandre. Dé­tails au ex­pos­ciences.qc.ca

(Pho­to Le Bul­le­tin – Louis-charles Pou­lin)

Sa­muel Pel­le­tier et Ariane Ber­thiaume de l’école Saint-laurent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.