Bouf’mo­bile: des re­pas ap­pré­ciés des aî­nés

Le Bulletin - - COMMUNAUTAIRE - LOUIS-CHARLES POU­LIN lc­pou­lin@lexis­me­dia.ca

AέNÉS. Dans le cadre de la Se­maine qué­bé­coise des po­potes rou­lantes, du 18 au 25 mars, le Centre Ac­tion Gé­né­ra­tions des Aî­nés de la Val­lée-de-la-lièvre (CAGAVL) in­vite la po­pu­la­tion dans le be­soin à faire ap­pel à la Bouf ’ Mo­bile.

Ce ser­vice de li­vrai­son de re­pas à do­mi­cile est ac­ces­sible aux per­sonnes de 55 ans et plus, peu im­porte leur re­ve­nu, et même aux per­sonnes jus­qu’à 50 ans qui ont un pro­fil gé­ria­trique, des pro­blèmes de santé, une dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle ou qui sont en conva­les­cence.

Pré­sen­te­ment, La Bouf’ Mo­bile livre de 20 à 40 re­pas quo­ti­dien­ne­ment, du lun­di au ven­dre­di, dans les sec­teurs de Bu­ckin­gham, de Mas­son-an­gers ain­si que de l’ange-gar­dien, Thur­so, Mayo, Lo­cha­ber-par­tie-ouest, Mul­grave-et-der­ry, Notre-dame-de-la-sa­lette, Val-des-monts, Val-des-bois et Bow­man.

Il est pos­sible de com­man­der des re­pas conge­lés qui peuvent être conser­vés long­temps et d’autres qui sont frais du jour et doivent être consom­més plus ra­pi­de­ment à prix abor­dable. Ceux-ci sont pré­pa­rés par Les Filles de Lau­rier à Bu­ckin­gham et li­vrés par des em­ployés du CAGAVL de­puis 2014.

«C’est un ser­vice qui per­met à la per­sonne âgée d’avoir un re­pas sain et équi­li­bré à do­mi­cile chaque jour de la se­maine, beau temps, mau­vais temps, à prix abor­dable», ré­sume la di­rec­trice du CAGAVL, Mi­chèle Os­borne es­ti­mant que La Bouf’mo­bile per­met aux aî­nés de res­ter dans leur mai­son plus long­temps.

De plus, ce ser­vice per­met de di­ri­ger des per­sonnes dans le be­soin vers d’autres ser­vices.

«Notre but pre­mier c’est vrai­ment que ces per­sonnes aient un re­pas sain chaque jour, mais ça peut aus­si nous per­mettre de prendre connais­sance d’autres be­soins et de les ré­fé­rer à d’autres ser­vices», in­dique la tra­vailleuse de mi­lieu au CAGAVL, Ma­rie-claude Long­pré pré­ci­sant que les re­pas de la Bouf’mo­bile sont bien plus que de simples re­pas.

Le sen­ti­ment de sécurité est aug­men­té et l’iso­le­ment est di­mi­nué chez les clients de la Bouf’mo­bile, se­lon elle, car ils savent que quel­qu’un les vi­si­te­ra pour leur li­vrer leur re­pas.

«Pour cer­tains, c’est la seule vi­site que la per­sonne re­çoit par jour et ça di­mi­nue son iso­le­ment», men­tionne Mme Long­pré.

L’agente de li­vrai­son au CAGAVAL, Diane Des­su­reault, confirme cette af­fir­ma­tion. Elle ra­conte avoir dé­jà ai­dé une per­sonne âgée qui était tom­bée et qui n’au­rait pas eu de se­cours sans sa vi­site, et aus­si dé­tec­té un pro­blème de santé chez un autre client.

«Il y avait un mon­sieur à qui j’al­lais li­vrer un re­pas chaque jour et il était tou­jours très heu­reux. Une jour­née, il est res­té as­sis et il ne ré­agis­sait pas comme d’ha­bi­tude. En re­ve­nant au CAGAVL, j’en ai in­for­mé le reste de l’équipe et on a pu faire un sui­vi et lui ap­por­ter du sou­tien. Fi­na­le­ment, l’am­bu­lance est al­lée chez lui, car il fai­sait un AVC.»

Mme Des­su­reault pré­cise que les aî­nés ap­pré­cient beau­coup sa vi­site lors­qu’elle leur li­vre­ra leur nour­ri­ture. «Les com­men­taires sont très po­si­tifs. Je m’as­sure que tout va bien chez les per­sonnes. J’en aide cer­tains à ou­vrir ou faire ré­chauf­fer leur re­pas et je prends le temps de ja­ser avec eux», in­forme-t-elle.

«La Bouf’mo­bile, c’est comme com­man­der son re­pas au res­tau­rant pour li­vrai­son, mais tu as un ami qui vient te le por­ter et qui s’as­sure que tu vas bien», ajoute Mme Des­su­reault. «Diane me dit tou­jours que je suis son rayon de so­leil et elle, c’est le mien. J’ai tou­jours hâte qu’elle ar­rive et je suis bien sa­tis­faite des re­pas. Je n’ai pas de vais­selle à la­ver et j’aime beau­coup le des­sert. C’est tou­jours bon», confirme une cliente de 93 ans, Orian­na Gau­thier, qui ré­side à Bu­ckin­gham. C’est un ser­vice qui per­met à la per­sonne âgée d’avoir un re­pas sain et équi­li­bré à do­mi­cile chaque jour de la se­maine, beau temps, mau­vais temps, à prix abor­dable.» Mi­chèle Os­borne In­for­ma­tion: 819 281-4343 poste 104 ou co­or­do­ser­vi­ces­ca­ga@vi­deo­tron.ca

Bul­le­tin – Louis-charles Pou­lin) (Pho­to Le

Diane Des­su­reault, agente de li­vrai­son du CAGAVL, met un sou­rire aux aî­nés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.