MON CHER PA­PA

Le Bulletin - - ACTUALITÉS -

Mon cher pa­pa, di­manche pro­chain, le 17 juin, c’est la fête des Pères. Je me trouve très choyé à mon âge (plus de six dé­cen­nies au comp­teur !) de t’avoir en­core. Comme une ma­jo­ri­té d’hommes de ma gé­né­ra­tion, je n’ai ja­mais as­sez ex­pri­mé, avec des mots simples et di­rects, tout ce que tu as re­pré­sen­té pour moi de­puis ma nais­sance. Je n’ai ja­mais osé te dire clai­re­ment com­bien je t’ai­mais. Com­bien tu m’as ins­pi­ré, in­fluen­cé, di­ri­gé in­tel­li­gem­ment dans la vie. Com­bien tu m’as trans­mis des va­leurs mo­rales qui res­tent gra­vées en moi et qui m’éclairent dans mes dé­ci­sions. Com­bien tu m’as per­mis de prendre confiance, en me lais­sant libre d’es­sayer di­verses ave­nues, sans me ju­ger, et de dé­ve­lop­per ain­si, au fil des ans, une es­time de moi-même. Où se­rais-je au­jourd’hui sans ce ba­gage ?

Cher pa­pa, quand je suis né, tu n’avais que vingt ans. J’étais sans doute une er­reur de par­cours. Tu au­rais pu m’aban­don­ner, fuir ailleurs, comme beau­coup d’autres hommes l’ont fait. Toi, tu as as­su­mé tes res­pon­sa­bi­li­tés. Tu es res­té en couple. Tu as trou­vé du tra­vail. Tu as été un père ai­mant, et pré­sent. Tu l’as été pour moi, et plus tard, pour ma soeur et mon frère.

Cher pa­pa, on vient de fê­ter tes 89 ans. Tu as le phy­sique d’un homme de 70 ans. Tu es grand et mince. Tu pèses 160 livres, le poids de tes 20 ans. Tes che­veux sont à peine gri­son­nants. Mais le plus im­por­tant, et c’est un ca­deau de la vie, tu as toute ta tête. Ta mé­moire est in­tacte. Tu conduis en­core ta voi­ture. Tu fais le mé­nage et les courses quo­ti­diennes. Ta vue est bonne. Ton ouïe, nor­male. Ta voix che­vrote un peu. Un mi­racle gé­né­tique. Je ne t’ai ja­mais en­ten­du te plaindre.

Cher pa­pa, au cours des dix der­nières an­nées, tu es de­ve­nu par la force des choses un proche ai­dant. Tu prends soin de ma­man, jour et nuit. Tu ne le fais pas par de­voir. Tu le fais par amour. Avec tact, dé­li­ca­tesse, res­pect. Je te trouve stoïque, parce que ce n’est pas fa­cile. Ma­man a de la dif­fi­cul­té à mar­cher, à se dé­pla­cer. Pro­blèmes de ge­noux, de hanche, de coeur.

Cher pa­pa, j’es­père avoir ta force de ca­rac­tère et ta gé­né­ro­si­té si le des­tin m’im­pose un jour le même che­mi­ne­ment. Chaque prin­temps, quand tu plantes tes fleurs sur la ter­rasse, quand tu en­lèves les mau­vaises herbes, quand tu net­toies la re­mise, quand tu ré­ins­talles la ba­lan­çoire où ma­man et toi pren­drez votre tra­di­tion­nel apé­ro, à 16 heures, j’ad­mire ton dé­sir de mordre dans la vie, à chaque ins­tant.

Cher pa­pa, hier en­core, je re­ve­nais de l’école et tu m’ame­nais jouer au parc. Tu me mon­trais à lan­cer à la balle, et à pa­ti­ner. Dans ton bu­reau, as­sis sur tes ge­noux, à 7 ou 8 ans, tu me ra­con­tais l’his­toire du monde, en feuille­tant un at­las. Tu m’ache­tais chaque al­bum de Tin­tin quand il sor­tait. Tu me prê­tais des livres sur les grands peintres et les pho­to­graphes. Tu m’ai­dais à faire mes de­voirs.

Il n’y a pas d’âge pour être re­con­nais­sant et pou­voir dire à son père qu’on l’aime.

DES GENS DE BIEN

Il y a 1 mil­lion et de­mi de proches ai­dants au Qué­bec. Si l’état de­vait s’oc­cu­per de toutes les per­sonnes vul­né­rables, ce­la coû­te­rait 5 mil­liards de dol­lars pour s’ac­quit­ter des soins de base. Et l’aide se­rait im­per­son­nelle. Rien ne rem­place l’af­fec­tion et la confiance d’un proche.

Mais le gou­ver­ne­ment doit conti­nuer à of­frir des pro­grammes pour ai­der les proches ai­dants. Grâce à des sub­ven­tions pro­vin­ciales et à des dons de ci­toyens, l’or­ga­nisme ‘L’ap­pui Ou­taouais’ et ses par­te­naires pour­ront conti­nuer leur mis­sion sur le ter­rain. À Ga­ti­neau, 25 000 proches ai­dants offrent plus de cinq heures de sou­tien, chaque se­maine.

Ajou­tez à ce­la les couples qui s’en­traident et n’aban­don­ne­raient ja­mais l’autre, peu im­porte les cir­cons­tances mé­di­cales. La ré­si­lience de l’être hu­main me fas­ci­ne­ra tou­jours.

MON PÈRE ET MOI EN L’AN 2000

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.