Du fi­nan­ce­ment pour ai­der les proches ai­dants

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - YAN­NICK BOUR­SIER ybour­sier@lexis­me­dia.ca

AέNÉS. Pour ai­der des aî­nés à res­ter à la mai­son plus long­temps, de nom­breux or­ga­nismes ont ob­te­nu du fi­nan­ce­ment pour ac­com­pa­gner les proches ai­dants.

En­vi­ron 90 000 per­sonnes en Ou­taouais peuvent être consi­dé­rées comme des proches ai­dants puis­qu’ils offrent de l’aide à une per­sonne aî­née une heure par se­maine toutes les se­maines. La grande ma­jo­ri­té de ces gens ne savent pas qu’ils sont des proches ai­dants, in­dique le di­rec­teur gé­né­ral de l’ap­pui Ou­taouais, Jean-yves Lord.

De ce nombre, 25 000 per­sonnes en Ou­taouais offrent plus de cinq heures par se­maine toutes les se­maines pour per­mettre à des aî­nés de pas­ser un peu plus de temps chez eux.

L’ob­jec­tif de l’ap­pui Ou­taouais est d’ai­der ces proches ai­dants dans leur tra­vail et aus­si à ob­te­nir un peu de ré­pit. L’or­ga­nisme veut aus­si que plus de gens re­con­naissent le rôle qu’ils jouent et ob­tiennent de l’ac­com­pa­gne­ment.

C’est à tra­vers dif­fé­rents pro­jets par­tout sur le ter­ri­toire qu’ap­pui Ou­taouais tente d’at­teindre ces ob­jec­tifs. La se­maine der­nière, l’or­ga­nisme a ac­cor­dé 907 877$ sur deux ans à neuf pro­jets liés aux proches ai­dants.

Cinq de ces pro­jets au­ront des ré­per­cus­sions sur le ter­ri­toire de la Lièvre et sur l’est de Ga­ti­neau, dont trois sont mis sur pied par la So­cié­té Alz­hei­mer de l’ou­taouais Qué­bé­cois dans le but d’ai­der les gens qui ac­com­pagnent des per­sonnes vi­vant avec cette ma­la­die.

Du fi­nan­ce­ment a été ac­cor­dé pour le Centre de jour et de ré­pit de Ga­ti­neau qui vient en aide aux gens de Ga­ti­neau et de la MRC des Col­lines. Le fi­nan­ce­ment ac­cor­dé per­met­tra d’ai­der 180 proches ai­dants et of­frir plus de 3000 heures de ré­pit.

Le pro­jet L’in­ter­valle a lui aus­si re­çu un mon­tant pour les deux pro­chaines an­nées. Il s’agit de ré­pits à do­mi­cile of­ferts à Ga­ti­neau et sur le ter­ri­toire de quatre MRC, dont Pa­pi­neau et des Col­lines. Ce ser­vice créé en 2017 pro­pose une for­mule dif­fé­rente de ré­pit par bloc de 4 à 48 heures se­lon les be­soins.

La So­cié­té Alz­hei­mer de l’ou­taouais a aus­si re­çu du fi­nan­ce­ment pour ses ate­liers pour les proches ai­dants qui sont of­ferts un peu par­tout en Ou­taouais. Ce ser­vice per­met de for­mer les proches ai­dants de per­sonnes vi­vant avec cette ma­la­die.

Le Centre Ac­tion Gé­né­ra­tions des aî­nés de la Val­lée-de-la-lièvre a pour sa part ob­te­nu du fi­nan­ce­ment pour son pro­jet «Prendre soin de soi, dans et au-de­là, de notre rôle de proche ai­dant». Ce ser­vice per­met­tra de pour­suivre le sou­tien psy­cho­so­cial in­di­vi­duel et de groupe of­fert à Buckingham et d’ajou­ter ce même ser­vice à Thur­so.

Aus­si, la Table au­to­nome des aî­nés des col­lines a vu son pro­jet «SOS proches ai­dants des col­lines», être fi­nan­cé. Ce ser­vice vise à sen­si­bi­li­ser, for­mer et of­frir du sou­tien psy­cho­lo­gique aux proches ai­dants.

(Pho­to Le Bul­le­tin – Yan­nick Bour­sier)

Mi­chèle Os­borne du Centre Ac­tion Gé­né­ra­tions des aî­nés de la Val­lée-de-la-lièvre (au centre) re­çoit son chèque de la pré­si­dente, Lu­cie Pi­ché et le di­rec­teur gé­né­ral, Jean-yves Lord de Ap­pui Ou­taouais.

(Pho­to Le Bul­le­tin – Yan­nick Bour­sier)

Un chèque a été re­mis à Don­na Lé­vesque de la Table au­to­nome des aî­nés des Col­lines (au centre) par la pré­si­dente, Lu­cie Pi­ché et le di­rec­teur gé­né­ral, Jean-yves Lord de Ap­pui Ou­taouais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.