FÉÉ­RIE D’HI­VER À LE­FAIVRE

LE CLUB LIONS DE LE­FAIVRE A OF­FERT UN DI­VER­TIS­SE­MENT TRÈS AP­PRÉ­CIÉ AVEC LE SPEC­TACLE FRO­ZEN, LE SA­ME­DI 7 FÉ­VRIER, DANS LE CADRE DE SA JOUR­NÉE BLANCHE.

Le Carillon - - LA UNE - CHAN­TAL QUI­RION chan­tal.qui­rion@eap.on.ca

Com­plè­te­ment sous le charme, une cen­taine d’en­fants et de pa­rents ont as­sis­té au spec­tacle en plein air de Fro­zen, dans le cadre de la Jour­née blanche à Le­faivre, le sa­me­di 7 fé­vrier.

Le Club Lions de Le­faivre, or­ga­ni­sa­teur de l’évé­ne­ment, a fait bien des heu­reux en ajou­tant ce vo­let cultu­rel à sa pro­gram­ma­tion spor­tive. Mal­gré le froid, les pe­tits sont res­tés at­ten­tifs du dé­but à la fin, pour cette pres­ta­tion, du­rant près d’une heure, as­sis à même la ri­vière des Ou­taouais. Les co­mé­diens de la troupe Ani­maXion ont su créer l’émer­veille­ment dans le coeur des pe­tits qui, sans ex­cep­tion, se sont je­tés dans les bras d’An­na et El­sa à la fin du spec­tacle pour leur faire un gros câlin. Les deux jeunes filles, in­car­nant cha­cune un per­son­nage prin­ci­pal de cette pièce ins­pi­rée du grand clas­sique d’Andersen La reine des neiges, ont ré­pon­du à ces étreintes avec chaleur, of­frant aus­si à cha­cun une pierre pré­cieuse en sou­ve­nir.

Une pro­jec­tion de film était aus­si à l’ho­raire quelques heures plus tard pour les cou­ra­geux prêts à bra­ver le froid. L’ex­pé­rience ori­gi­nale a rem­por­té un franc suc­cès. Pen­dant ce temps, les pê­cheurs ont ta­qui­né le pois­son mais 2015 ne se­ra pas une an­née re­cord au cha­pitre des prises. Ren­con­tré vers 15h, Ma­thieu Lavoie de­meu­rait tou­te­fois op­ti­miste.

«Ça mord tou­jours plus entre 16h et 18h ou, si­non, très tôt le ma­tin.»

Les meilleures prises ont quand même été ré­com­pen­sées. Ro­bert (Bob) Sau­vé de Le­faivre a re­çu le pre­mier prix et le troi­sième prix, pour un do­ré de 436.1 grammes et un autre de 262,7 grammes, ce qui lui a va­lu la bourse de 150$ et celle de 50$. Le deuxième prix est al­lé au très jeune Jo­nah Lau­zon de Le­faivre éga­le­ment pour une loche de 279.6 grammes.

N’em­pêche que pour les 79 par­ti­ci­pants au tour­noi, la pêche sur la glace de­meure avant tout une belle oc­ca­sion de s’amu­ser en plein air et de ren­con­trer les gens du vil­lage et la pa­ren­té. Les Lions avaient aus­si amé­na­gé une pa­ti­noire dont plu­sieurs ont pro­fi­té pen­dant que d’autres ont pré­fé­ré la luge dans la pente à l’ar­rière de l’école. On se sou­vien­dra que la pre­mière édi­tion de la Jour­née blanche avait d’ailleurs été mise sur pied pour ai­der à l’achat d’un ta­bleau in­tel­li­gent pour l’école du vil­lage. Entre-temps, l’école Saint-Jo­seph a fer­mé ses portes mais, de­vant le suc­cès de l’ac­ti­vi­té, les or­ga­ni­sa­teurs ont dé­ci­dé de pour­suivre la tra­di­tion. C’est main­te­nant la So­cié­té ca­na­dienne du can­cer qui pro­fite de l’ini­tia­tive. Au mo­ment d’al­ler sous presse, il était trop tôt pour connaître le mon­tant des pro­fits mais les membres s’at­tendent à une bonne ré­colte. Près de 250 per­sonnes se sont ren­dues au centre com­mu­nau­taire Mgr Jo­seph Char­bon­neau pour clô­tu­rer cette Jour­née blanche par un bon re­pas pris en bonne com­pa­gnie.

«On a été bien chan­ceux cô­té tem­pé­ra­ture et, l’im­por­tant, c’est que tout le monde a eu du plai­sir », a conclu le pré­sident du co­mi­té de la Jour­née blanche, Marc Lavoie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.