L’an­glais à la ma­ter­nelle au CSDCEO

Le Carillon - - Actualité - STÉ­PHANE LA­JOIE ste­phane.la­joie@eap.on.ca

Le Conseil sco­laire de dis­trict ca­tho­lique de l’Est On­ta­rien (CSDCEO) a ré­cem­ment an­non­cé que l’an­glais se­ra do­ré­na­vant en­sei­gné aux élèves de la ma­ter­nelle dans ses écoles de Vank­leek Hill, L’Ori­gnal, Haw­kes­bu­ry et Saint-Eu­gène.

Cette nou­velle ap­proche mè­ne­ra à l’ob­ten­tion d’un cer­ti­fi­cat de bi­lin­guisme en sixième an­née et les élèves de ma­ter­nelle pour­ront éga­le­ment suivre des cours d’es­pa­gnol hors des heures ré­gu­lières d’école. Le CSDCEO y voit une oc­ca­sion d’ajou­ter une corde à l’arc de ses élèves, sans em­pié­ter sur l’é pa­nouis­se­ment de la langue fran­çaise.

« Le pro­gramme est pour ré­pondre à une de­mande des pa­rents et nous sa­vons com­ment, en 2015, le bi­lin­guisme et un en­vi­ron­ne­ment mul­ti­lingues sont im­por­tants, a in­di­qué la sur­in­ten­dante de l’édu­ca­tion au CSDCEO, France Lamarche. Se­lon les re­cherches, la ca­pa­ci­té d’ap­pren­tis­sage des langues chez les jeunes en­fants est très éle­vée et c’est pour­quoi le pro­gramme s’ap­puie sur le vi­suel, l’écoute et l’écri­ture pour que les jeunes réus­sissent. »

Le pro­gramme est bien ac­cueilli par la conseillère sco­laire du can­ton de Cham­plain et de Haw­kes­bu­ry Est, Ser­gine Rachelle Bou­chard, qui voit d’un bon oeil une ou­ver­ture au bi­lin­guisme.

« C’est quelque chose que je de­man­dais de­puis que je suis en poste au conseil, a-telle in­di­qué. Quand j’étais dans la ré­gion de Corn­wall, le bi­lin­guisme était un mot que l’on n’osait pas dire, car il si­gni­fiait l’an­gli­ci­sa­tion. Mais, dans notre ré­gion, les bases fran­co­phones sont so­lides et le bi­lin­guisme est un atout et non pas un en­ne­mi ou une me­nace. »

Mme Bou­chard sou­ligne éga­le­ment que des pa­rents fran­co­phones choi­sissent d’en­voyer leurs en­fants à l’école an­glo­phone car ils veulent une édu­ca­tion dans les deux langues. La mise en place du nou­veau pro­gramme pour­rait donc contrer cet exode lin­guis­tique vers les conseils an­glo­phones.

« Lorsque les en­fants fran­co­phones vont à l’école dans un mi­lieu édu­ca­tion­nel an­glo­phone, là il y a un dan­ger que la langue fran­çaise se perde, a-t-elle ra­jou­té. J’ai vu plu­sieurs cas de pa­rents qui ont choi­si l’école an­glo­phone car ils n’avaient pas confiance en l’en­sei­gne­ment de l’an­glais dans les écoles fran­co­phones. »

Du cô­té de l’As­so­cia­tion ca­na­dienne-fran­çaise de l’On­ta­rio (ACFO), les opi­nions sont par­ta­gés au sein du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. Se­lon la pré­si­dente Ti­na De­sa­brais, le conseil voit les avan­tages de l’ap­pren­tis­sage des langues en bas âge, mais ces avan­tages ne doivent pas me­ner à une an­gli­ci­sa­tion pré­coce des Fran­co-On­ta­riens.

« À l’ACFO, notre man­dat est de pro­té­ger le fran­çais, mais il n’est écrit nulle part que l’on doit être contre l’an­glais, a dé­cla­ré la pré­si­dente. Per­son­nel­le­ment, je suis d’ac­cord que ce­la fa­vo­rise l’ou­ver­ture et l’ap­pren­tis­sage, mais il faut que ce­la soit bien en­ca­dré. Il faut y al­ler avec doig­té pour ne pas que le fran­çais écope. Il ne faut pas te­nir nos écoles fran­co­phones pour ac­quises et ou­blier tout le tra­vail que ce­la a pris pour les avoir. Les er­reurs du pas­sé, il ne faut pas les ré­pé­ter. »

Le CSDCEO ne voit pas l’ar­ri­vée de l’an­glais en ma­ter­nelle comme « une me­nace au fran­çais » et que le pro­gramme a une spé­ci­fi­ci­té ré­gio­nale axée sur les réa­li­tés de la mon­dia­li­sa­tion et des études su­pé­rieures.

Le pro­gramme se­ra of­fert à tous les élèves dès l’au­tomne, mais le CSDCEO se dit prêt à at­tendre les ques­tions des pa­rents qui s’op­po­se­raient au pro­gramme. « Pour l’ins­tant, la ré­ponse est po­si­tive et on ver­ra si des pa­rents ont des in­quié­tudes, a conclu la sur­in­ten­dante de l’édu­ca­tion, France Lamarche. S’il y a des ob­jec­tions, on pour­rait al­ler au cas par cas. »

En sep­tembre, le CSDCEO en­sei­gne­ra l’an­glais aux élèves de la ma­ter­nelle à Vank­leek Hill, L’Ori­gnal, Saint-Eu­gène et Haw­kes­bu­ry.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.