Blanche soi­rée au Che­nail

La deuxième édi­tion de la fête cham­pêtre au Che­nail a fait cou­rir les foules le 20 juin, et quelque 200 convives ont re­vê­tu le blanc pour une soi­rée fes­tive au nom du 40e an­ni­ver­saire du centre cultu­rel.

Le Carillon - - La Une - STÉPHANE LAJOIE ste­phane.lajoie@eap.on.ca

La deuxième édi­tion de la fête cham­pêtre au Che­nail a fait cou­rir les foules le 20 juin, et quelque 200 convives ont re­vê­tu le blanc pour une soi­rée fes­tive au nom du 40e an­ni­ver­saire du centre cultu­rel.

« Nous sommes par­ti­cu­liè­re­ment chan­ceux d’avoir un tel en­droit pour cé­lé­brer la culture et les arts, a dé­cla­ré le dé­pu­té conser­va­teur de Glen­gar­ry-Prescott et Rus­sell, Pierre Le­mieux. L’équipe du Che­nail ont fait un tra­vail re­mar­quable en fai­sant la pro­mo­tion de la culture de notre mi­lieu et aus­si en ini­tiant les gens de la com­mu­nau­té aux do­maines ar­tis­tiques. »

Lors de l’évé­ne­ment, le dé­pu­té Pierre Le­mieux a fait l’an­nonce d’un oc­troi fé­dé­ral de 54 000 $ pour la pro­gram­ma­tion 20152017 du Che­nail, afin de pro­mou­voir la culture et les langues of­fi­cielles.

Après un cock­tail dî­na­toire sous un soleil écla­tant, un im­pres­sion­nant buf­fet gas­tro­no­mique at­ten­tait les convives, une créa­tion du chef de Haw­kes­bu­ry War­ren As­sa­ly, un di­plô­mé du Cor­don Bleu d’Ot­ta­wa, et de son équipe de cui­si­niers achar­nés.

« Un sa­me­di soir comme ce­lui-là, je le prends juste pour Haw­kes­bu­ry, avec une équipe fa­mi­liale, a dit le chef avant le re­pas. Je vou­lais faire quelque chose un peu hors norme, avec des tapas et bou­chées, mais il faut être sûr d’avoir en­core de la place dans l’as­siette pour les plats prin­ci­paux. »

Dès leur ar­ri­vée, les convives étaient in­vi­tés à prendre une pho­to­gra­phie sou­ve­nir de­vant la mai­son de l’Île. La gêne der­rière eux, ils pou­vaient en­suite lais­ser leurs traces au feutre sur une oeuvre col­lec­tive du Conseil des arts de Prescott et Rus­sell. Toast au vin blanc et pro­me­nade sur la rive pour ou­vrir l’ap­pé­tit, l’am­biance était par­faite pour le dé­but de l’été. Le pia­niste Ni­cho­las Sé­guin, un des étu­diants émé­rites de la der­nière pro­mo­tion de l’École se­con­daire ca­tho­lique ré­gio­nale de Haw­kes­bu­ry, était éga­le­ment de l’ac­cueil pour créer une am­biance mé­lo­dique in­ou­bliable.

« Nous avons dou­blé le nombre d’in­vi­tés com­pa­ra­ti­ve­ment à l’an­née der­nière et les gens sont à l’aise et heu­reux de pas­ser la soi­rée avec nous, a in­di­qué la di­rec­trice gé­né­rale et ar­tis­tique du Che­nail, Lyn­da Clouette-Ma­ckay. Le sou­per gas­tro­no­mique, la mu­sique et la bonne en­tente, c’est une soi­rée vrai­ment réus­sie avec des ta­lents lo­caux et d’autres de dé­cou­verte.»

Après le re­pas, le Snoo­ky Al­ston’s Su­per Soul Band a sou­le­vé la foule avec des rythmes en­traî­nants, par­fois las­cifs ou ex­plo­sifs. L’idée du buf­fet était gé­niale, car ce­la a per­mis aux gens de dis­cu­ter entre eux, une bou­chée à la main, et de faire quelques mou­ve­ments de danse entre

deux as­siettes.

« Suc­cu­lent », « avec du pa­nache » et « tout en beau­té et fi­nesse », les convives étaient una­nimes, la soi­rée était ma­gni­fique et une réus­site. La fête a en­flam­mé la nuit et l’as­pect bleu­té de la grande tente a trans­for­mé le Che­nail en vé­ri­table phare, tant lu­mi­neux que cultu­rel. Une blanche soi­rée in­ou­bliable sur l’île.

Le chef War­ren As­sa­ly, à l’oeuvre avec son équipe, avant le cock­tail dî­na­toire.

Le pia­niste Ni­cho­las Sé­guin lors de la soi­rée en blanc sur l’île du Che­nail.

Pierre Le­mieux a ap­po­sé une touche de bleu à l’oeuvre col­lec­tive.

Snoo­ky Al­ston

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.