Une messe au soleil à Chute-à-Blon­deau

Le Carillon - - Communauté - STÉPHANE LAJOIE ste­phane.lajoie@eap.on.ca

Les pa­rois­siens de Saint-Joa­chim se sont dé­pla­cés en grand nombre le di­manche 23 août, pour une messe en plein air au cimetière de Chute-à-Blon­deau.

Pour les ca­tho­liques, le 23 août est une jour­née de mé­moire pour sainte Rose de Li­ma, la pre­mière sainte du Nou­veau Monde et pa­tronne des Amé­riques. À Chute-à-Blon­deau, la messe en ce beau di­manche s’est te­nue sous le signe de l’uni­té, tant dans la vie que dans la mort.

« Réunis en l’hon­neur des dé­funts, nous sommes au­jourd’hui avec eux, ni plus ni moins, en étant ici en cette terre sainte, a dé­cla­ré Mon­sei­gneur Gé­rard Saint-De­nis, en ou­ver­ture de messe. Le cimetière est une terre sa­crée et c’est pour­quoi j’ai re­vê­tu une étole verte, du temps or­di­naire, avec des croix rouges, comme celles des étoles de Jérusalem, en Terre sainte. Ici, nous avons notre terre sainte et nous nous y réunis­sons comme peuple de Dieu. »

Tou­jours po­pu­laire, la messe au cimetière fait res­sor­tir bien des émo­tions chez les pa­rois­siens, qui se rap­pellent les bons mo­ments pas­sés en com­pa­gnie de ceux qui les ont quit­tés. Cer­tains ont pla­cé leurs chaises au cô­té d’une pierre tom­bale fa­mi­liale, d’autres ont pris le temps de sa­luer une connais­sance, en route vers le calvaire du cimetière.

Sans ar­ti­fice, la cé­ré­mo­nie avait pour but de réunir les fa­milles et de re­nouer avec les valeurs de ceux qui ont pa­vé la voie dans la com­mu­nau­té. Père, grand-mère, fils ou grand ami, la pa­roisse ne les a pas ou­bliés et cette mé­moire col­lec­tive est une va­leur de la­quelle est bien fier le vil­lage de Chu­teà-Blon­deau.

Une messe au cimetière est un temps de ré­flexion pri­vi­lé­gié.

Mon­sei­gneur Gé­rard Saint-De­nis, lors de la messe en plein air du 23 août.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.