Concours BBQ

Le Carillon - - La Une - STÉ­PHANE LA­JOIE ste­phane.la­joie@eap.on.ca

Un quart de siècle s'est écou­lé de­puis la fer­me­ture du centre de re­cherche de la Ca­na­dian In­ter­na­tio­nal Pa­per (CIP) à Haw­kes­bu­ry et les an­ciens tra­vailleurs se réuni­ront le 11 juin pro­chain, pour sou­li­gner le tra­vail ac­com­pli et la ca­ma­ra­de­rie des bonnes an­nées de l'in­dus­trie des pâtes et pa­piers.

« Cette réunion se­ra pro­ba­ble­ment le chant du cygne pour notre groupe, car nous ne ra­jeu­nis­sons pas et je ne suis pas sûr qu'il va res­ter quel­qu'un pour le 30e an­ni­ver­saire !, a in­di­qué l'an­cien em­ployé et or­ga­ni­sa­teur de la réunion, Don Mut­ton. Quand les la­bo­ra­toires ont fer­mé en 1991, il y avait en­core une soixan­taine de per­sonnes qui y tra­vaillaient et du­rant les bonnes an­nées, il y avait 250 em­ployés. Le centre de re­cherche était comme une grande fa­mille et tout le monde tra­vaillait en équipe pour réus­sir. J'ai sou­vent en­ten­du d'an­ciens em­ployés, qui sont al­lés tra­vailler ailleurs, que leurs plus belles an­nées étaient celles pas­sées aux la­bos de Haw­kes­bu­ry. Il y avait une belle ca­ma­ra­de­rie. » « Les ami­tiés for­gées du­rant ces an­nées ont per­du­ré et sont à l'épreuve du temps », a ra­jou­té Pe­ter Hodg­son, qui a com­men­cé à tra­vailler au centre en 1957.

C'est en 1923 que le centre de re­cherche de Haw­kes­bu­ry a vu le jour et, tout comme les tech­no­lo­gies et les fluc­tua­tions du mar­ché, il a sou­vent chan­gé de nom, d'image et de visée. Se­lon Don Mut­ton, l'ou­ver­ture d'un nou­veau centre de re­cherche par la CIP dans l'état de New York a chan­gé la donne, tout comme l'in­va­sion des mar­chés par les fibres ar­ti­fi­cielles et les plas­tiques.

« Pen­dant long­temps, nous étions les chefs de file dans le do­maine des pâtes dis­soutes et dans le dé­ve­lop­pe­ment de la rayonne et de la cel­lo­phane, a ex­pli­qué Don Mut­ton. Mais quand le po­ly­éthy­lène a fait son en­trée sur le mar­ché, l'usine de Haw­kes­bu­ry a per­du trois de ses prin­ci­paux

clients et le mar­ché de la cel­lo­phane a presque to­ta­le­ment dis­pa­ru. Le mar­ché de la rayonne, qui était uti­li­sée dans l’in­dus­trie tex­tile et pour ren­for­cer les pneus, a su­bi le même sort lorsque le po­ly­es­ter et le ny­lon ont ga­gné en po­pu­la­ri­té. Avec les pâtes dis­soutes, nous ai­dions de nom­breuses usines avec, entre autres, des tests sur les pro­cé­dés de fa­bri­ca­tion de la cel­lo­phane des clients, pour qu'ils puissent uti­li­ser notre pulpe le plus ef­fi­ca­ce­ment pos­sible. »

Comme tout centre de re­cherche, ce­lui de Haw­kes­bu­ry re­grou­pait des spé­cia­listes en pro­ve­nance de par­tout. Don Mut­ton et Pe­ter Hodg­son ont tous deux étu­dié en in­gé­nie­rie chi­mique à l'Uni­ver­si­té de To­ron­to et la CIP et Haw­kes­bu­ry sont vite de­ve­nus leur nou­veau pa­te­lin dans les an­nées 1950. Avec les dé­cen­nies, le mar­ché des pâtes dis­soutes a pris une dé­barque et le centre s'est at­ta­qué à de nou­veaux dé­fis dans le do­maine du désen­crage, du blan­chi­ment de pâte et de l'im­pri­me­rie.

« Au centre, j'ai tra­vaillé sur les sous­pro­duits chi­miques pour en­suite ex­plo­rer les dif­fé­rents as­pects de la pro­duc­tion de pa­pier, a ex­pli­qué Pe­ter Hodg­son. Au fil des ans, des chan­ge­ments fon­da­men­taux ont été ap­por­tés aux ma­chines. Nous n'avons ja­mais pro­duit de pa­pier jour­nal à Haw­kes­bu­ry, mais notre usine de Ga­ti­neau le fai­sait. Grâce à la re­cherche, nous sommes pas­sés de 600 pieds à la mi­nute à une pro­duc­tion de 3000 pieds à la mi­nute. »

Le 11 juin, c'est au Club de cur­ling de Vank­leek Hill que les an­ciens em­ployés du centre de re­cherche se réuni­ront pour une soi­rée re­trou­vailles. Tout comme lors des réunions pré­cé­dentes, les gens sont in­vi­tés à par­ta­ger leurs pho­tos his­to­riques et sou­ve­nirs. Les in­té­res­sés peuvent com­mu­ni­quer avec Don Mut­ton au 613-632-3331 ou Ron Dines au 613-674-1010 pour confir­mer leur pré­sence, de pré­fé­rence avant le 28 mai.

« Les la­bo­ra­toires font par­tie de l'his­toire de Haw­kes­bu­ry et de grandes choses y ont été ac­com­plies par des gens pas­sion­nés, a conclu Don Mut­ton. Lors de la der­nière réunion, 89 per­sonnes étaient pré­sentes, mais nous avons per­du le con­tact avec cer­tains. Même si cette réunion s'avère peu­têtre être notre der­nier kick at the can, ce se­ra une belle oc­ca­sion de ren­contres et de dis­cus­sions. »

El­liot Gard­ner pré­pa­rant de la cel­lu­lose gref­fée dans les la­bo­ra­toire de re­cherche de la CIP

de Haw­kes­bu­ry.

Phil La­treille au mi­cro­scope.

— pho­to Don Mut­ton

Bill Kit­chen, un des or­ga­ni­sa­teurs de la réunion, tra­vaillant au

spec­tro­mètre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.