Peindre avec pas­sion et émo­tion

Le Carillon - - Petites Annonces - ALEXAN­DRA MONTMINY alexan­dra.montminy@eap.on.ca

Ar­tiste-peintre née à Haw­kes­bu­ry en 1965, Syl­vie La­vigne a vé­cu une pé­riode plus dif­fi­cile dans sa vie, suite à une sé­pa­ra­tion. C’est à ce mo­ment qu’elle a sui­vi le con­seil d’une amie et a com­men­cé peindre ses émo­tions. Une ving­taine de ses ta­bleaux se­ront ex­po­sés au res­tau­rant Le Faim­fi­no de Browns­burg-Cha­tham jus­qu’au di­manche 9 oc­tobre pro­chain.

« J’ai tou­jours eu une per­son­na­li­té ar­tis­tique. J’ai­mais le des­sin et j’ai­mais tri­co­ter. Sou­vent même dans le tri­cot, je re­des­si­nais les pa­trons », a ra­con­té Syl­vie La­vigne.

C’est en 2000, qu’elle a com­men­cé avec l’acry­lique. « La pre­mière an­née, j’ai un peu tes­té le ter­rain et c’est après que j’ai réus­si à in­té­grer mes propres des­sins et à trou­ver mon propre style. J’aime beau­coup les pay­sages, la na­ture, les oi­seaux et les pa­pillons. Au­jourd’hui, mes mé­diums sont l’encre, l’huile et du mixte-mé­dia. Je fais éga­le­ment du faux vi­trail », a ex­pli­qué Mme La­vigne.

Lors­qu’elle a com­men­cé à dé­ve­lop­per son in­té­rêt pour la pein­ture, Syl­vie La­vigne a pris des cours du­rant une di­zaine d’an­nées. Elle n’osait pas trop dé­ro­ger des ins­truc­tions de son pro­fes­seur, ce­pen­dant. « Main­te­nant, j’ose plus faire mes propres oeuvres », a-t-elle pour­sui­vi.

Ser­veuse au res­tau­rant Goo­dies de Haw­kes­bu­ry, c’est la pre­mière fois que Syl­vie La­vigne par­ti­cipe à une ex­po­si­tion à l’ex­té­rieur de son pa­te­lin, puis­qu’elle y tient main­te­nant une ga­le­rie per­ma­nente. « Un jour, un peu avant Noël, j’ai de­man­dé au pro­prié­taire du res­tau­rant si je pou­vais y ex­po­ser mes oeuvres afin de voir si je pou­vais en vendre une ou deux. Le len­de­main ma­tin, il les avait toutes ache­tées! Do­ré­na­vant, c’est de­ve­nu ma propre ga­le­rie. Je peux vendre mes toiles et en ex­po­ser de nou­velles, a-t-elle ra­con­té. La pre­mière que j’ai ven­due était à un de mes pro­fes­seurs! Ça vou­lait dire beau­coup! »

En plus de la pein­ture, Syl­vie La­vigne garde une place pri­vi­lé­giée dans son coeur pour la pho­to­gra­phie. « Il m’ar­rive sou­vent de m’ar­rê­ter en route pour prendre des pho­tos des choses que je vois et qui m’ins­pirent », a-t-elle af­fir­mé. Elle se sert en­suite de ces pho­tos à titre d’ins­pi­ra­tion pour ses ta­bleaux. « J’aime voya­ger et in­té­grer ma pho­to­gra­phie à la pein­ture » a conti­nué l’ar­tiste.

Quand elle en­tre­prend de peindre une autre oeuvre, elle n’at­tend pas long­temps avant de trou­ver l’ins­pi­ra­tion. « Lorsque je com­mence une oeuvre, j’ai dé­jà une idée claire de ce que je sou­haite peindre. Sou­vent, ça fait long­temps que j’y ré­flé­chi. Je n’ar­rive pas de­vant une toile blanche! »

De­puis en­vi­ron six ans, elle en­seigne les mé­diums qu’elle peint à des élèves au ma­ga­sin Le Si­gnet et Wi­zard Art Shoppe de Haw­kes­bu­ry. Avec les cours qui re­com­men­ce­ront bien­tôt, le temps est un peu plus dif­fi­cile à trou­ver lors­qu’elle par­tage son temps entre son en­sei­gne­ment et son tra­vail. Mais l’ar­tiste est confiante de pou­voir faire de la place pour tout. « On trouve tou­jours du temps quand il s’agit de sa pas­sion », a-telle conclu.

—pho­to Alexan­dra Montminy

« Peindre fait main­te­nant par­tie de ma vie » a dé­cla­ré Syl­vie La­vigne lors de notre ren­contre au res­tau­rant Le Faim­fi­no, le lun­di 22 août der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.