Les confes­sions d’un phy­sio aux J.O. de Rio

Ma­thieu Sé­guin est ori­gi­naire de Haw­kes­bu­ry et il nous ra­conte son ex­pé­rience aux J.O de Rio 2016.

Le Carillon - - La Une - ÉLISE MER­LIN elise.mer­lin@eap.on.ca

Ma­thieu Sé­guin, 35 ans, est phy­sio­thé­ra­peute pour l’équipe na­tio­nale ca­na­dienne de vol­ley­ball. Cette an­née, il a ac­com­pa­gné l’équipe aux Jeux olym­piques de Rio 2016. Du­rant notre en­tre­vue, il nous a li­vré des mo­ments clés de son voyage à Rio.

Ma­thieu Sé­guin est ori­gi­naire de Haw­kes­bu­ry, mais pour des rai­sons pro­fes­sion­nelles il ha­bite dé­sor­mais à Gatineau, au Qué­bec. À 18 ans il quitte Haw­kes­bu­ry pour re­joindre l’Uni­ver­si­té d’Ot­ta­wa et c’est à Gatineau qu’il pose dé­fi­ni­ti­ve­ment ses va­lises pour de­ve­nir phy­sio­thé­ra­peute. En 2003, il com­mence à tra­vailler dans le do­maine de la mé­de­cine spor­tive. En ef­fet, son frère Ch­ris­tian est, à l’époque, le phy­sio­thé­ra­peute de l’équipe na­tio­nale de vol­ley­ball du Ca­na­da et le res­te­ra du­rant 6 ans. En 2009, lorsque l’équipe spor­tive dé­mé­nage à Gatineau, Ma­thieu pos­tule pour être le nou­veau phy­sio­thé­ra­peute, il passe des entrevues qu’il réus­sit avec suc­cès et se joint ra­pi­de­ment à l’équipe.

« J’ai grim­pé les éche­lons, j’ai fait de la phy­sio­thé­ra­pie spor­tive un peu par­tout dans les clubs spor­tifs de la ré­gion », a ex­pli­qué le jeune phy­sio­thé­ra­peute. Son re­cru­te­ment, il ne le doit qu’à lui-même, comme il le dit. « Quand j’ai fait l’en­tre­vue avec l’équipe de vol­ley pour être re­cru­té, le cou­rant est tout de suite pas­sé. »

Du­rant des an­nées, il tra­vaille au­près des ath­lètes de l’équipe, il les pré­pare aux com­pé­ti­tions, il les soigne, les re­met sur pied et passe beau­coup de temps au­près d’eux pour pré­pa­rer les fa­meux Jeux olym­piques. Et c’est en 2016 qu’il s’en­vole au Bré­sil au­près de l’équipe na­tio­nale de vol­ley­ball du Ca­na­da, pour par­ti­ci­per aux jeux 2016, du 5 au 21 août. « Ça a été un long pro­ces­sus de qua­li­fi­ca­tion, ce­la fai­sait 24 ans que l’équipe at­ten­dait d’al­ler au Jeux olym­piques, a pré­ci­sé Ma­thieu Sé­guin. On a su au dernier mo­ment qu’on était qua­li­fié. Nous avons dû al­ler à un tour­noi de der­nière chance au Ja­pon. »

Le 5 juin, l’équipe de vol­ley­ball ap­prend qu’elle est qua­li­fiée pour jouer au Bré­sil. Le 25 juillet, tout le pe­tit monde spor­tif ca­na­dien quitte le pays pour le Bré­sil. « Nous avons eu six se­maines pour nous pré­pa­rer, ce qui est re­la­ti­ve­ment court. Nous sommes par­tis pen­dant 10 jours, pas loin de Rio, pour nous en­traî­ner », a ré­vé­lé Ma­thieu. L’équipe na­tio­nale connaît le suc­cès à Rio, ils rem­portent deux vic­toires contre les Amé­ri­cains et les Ita­liens. « La vic­toire contre les Ita­liens est l’un de mes meilleurs sou­ve­nirs des Jeux olym­piques, a confié Ma­thieu. Nous sommes sor­tis en hui­tième de fi­nale, mais l’ob­jec­tif nu­mé­ro un était que l’équipe sorte de notre pool, ce qu’on a réus­si à faire », a-t-il dit avec en­thou­siasme.

Les rôles prin­ci­paux de Ma­thieu du­rant les po­pu­laires Jeux olym­piques de 2016 à Rio étaient : la pré­ven­tion de bles­sures des ath­lètes, la ges­tion des bles­sures et la pla­ni­fi­ca­tion. « Il y avait deux phy­sio­thé­ra­peutes, moi j’étais le 2e, a dé­cla­ré Ma­thieu. On trai­tait les gars de l’équipe, on fai­sait la pré­pa­ra­tion phy­sique et on trai­tait aus­si les joueurs pour cer­taines bles­sures. » Les deux phy­sio­thé­ra­peutes tra­vaillaient éga­le­ment avec les mé­de­cins du Co­mi­té olym­pique ca­na­dien. Des mo­ments dif­fi­ciles, Ma­thieu en a connu sur­tout lors d’une bles­sure que le joueur Ga­vin Sch­mitt s’est faite du­rant le deuxième match. « Ga­vin Sch­mitt s’était bles­sé à l’épaule du­rant le match contre le Bré­sil. Ce­la a été un mo­ment dur pour l’équipe, c’est l’un des meilleurs joueurs. Mais heu­reu­se­ment, avec l’ap­pui de tout le monde, il a réus­si à pas­ser à tra­vers sa bles­sure et a conti­nué de jouer », a ajou­té Ma­thieu.

Coups durs, joie, bon­heur, mo­ments forts, Ma­thieu Sé­guin se sou­vien­dra de son pre­mier voyage au coeur des Jeux olym­piques de Rio en tant que phy­sio­thé­ra­peute pour l’équipe na­tio­nale ca­na­dienne de vol­ley­ball.

photo Ma­thieu Sé­guin

L’équipe de vol­ley­ball ca­na­dienne, lors des Jeux Olym­piques de Rio en 2016—

—photo Ma­thieu Sé­guin

Ici, Ma­thieu Sé­guin du­rant les J.O. 2016. Il était le phy­sio­thé­ra­peute de l’équipe de vol­ley­ball

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.