Une jeune Pan­thère ob­tient une bourse d’études

Le Carillon - - News - ÉLISE MER­LIN elise.mer­lin@eap.on.ca

Il y a deux se­maines, Ma­ga­lie Frap­pier a sans doute re­çu l’une des plus belles nou­velles de sa vie. L’Uni­ver­si­té d’Ot­ta­wa lui a of­fert une bourse d’études.

Cette jeune élève de 12e an­née de l’École se­con­daire ca­tho­lique de Plan­ta­ge­net a re­çu, le 11 oc­tobre der­nier, une bourse d’études en pro­ve­nance de l’Uni­ver­si­té d’Ot­ta­wa. Cette gé­né­reuse aide lui per­met­tra d’étu­dier tout en re­pré­sen­tant son ins­ti­tu­tion post­se­con­daire au sein de l’équipe de vol­ley­ball fé­mi­nine « uOt­ta­wa Gee-Gees ». Ma­ga­lie est très fière de son par­cours et se ré­jouit de cette bonne nou­velle. « Je me suis tel­le­ment fait dire qu’à cause de ma gran­deur, je n’ar­ri­ve­rais ja­mais à me rendre dans une équipe de vol­ley­ball uni­ver­si­taire, que je suis dou­ble­ment fière de moi. J’oc­cupe l’im­por­tante po­si­tion de au sein de mon équipe. C’est moi qui fais les passes au Les bonnes passes pré­parent les meilleures at­taques. Je suis la preuve que ce n’est pas la gran­deur qui compte, c’est tout sim­ple­ment la dé­ter­mi­na­tion », a com­men­té Ma­ga­lie Frap­pier.

La jeune fille a com­men­cé à jouer au vol­ley­ball en 7e an­née au Pa­villon de l’ESCP. Elle a joint l’équipe des Ma­ve­rick d’Ot­ta­wa l’an­née sui­vante et elle y joue tou­jours. Pour l’ins­tant, elle ne songe pas à une car­rière pro­fes­sion­nelle dans ce sport mais elle se di­rige en édu­ca­tion phy­sique à l’Uni­ver­si­té d’Ot­ta­wa.

Elle dé­sire faire une ma­jeure puis une maî­trise dans le do­maine des sports. Elle a très cer­tai­ne­ment un ave­nir des plus pro­met­teurs dans ce do­maine. Avec

elle se ren­dra au Cham­pion­nat na­tio­nal de vol­ley­ball fé­mi­nin, le 4 mai 2017, à Ed­mon­ton.

—pho­to Four­nie

Ma­ga­lie Frap­pier a re­çu, le 11 oc­tobre der­nier, une bourse d’études de l’Uni­ver­si­té d’Ot­ta­wa.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.