Opé­ra­tion de COLMATAGE à Haw­kes­bu­ry

Le Carillon - - La Une - —pho­to Fré­dé­ric Houn­tond­ji

Par les temps qui courent, les rues Regent et Bon Pas­teur sont des cham­pionnes toutes ca­té­go­ries de nids- de-poule à Haw­kes­bu­ry et la Ville s’af­faire à les ré­pa­rer.

La rue Bon Pas­teur, ta­pis­sée de nids-de-poule, un cal­vaire pour les voi­tures.

L’en­fer!

C’est un terme fré­quem­ment uti­li­sé par des ci­toyens de Haw­kes­bu­ry pour dé­crire les rues Regent et Bon Pas­teur. Celles-ci sont prises d’as­saut ces jours-ci par un ba­taillon de nids-de-poule.

Syl­vie La­croix tra­vaille de­puis 15 ans au ma­noir McGill, juste à cô­té de la rue Bon Pas­teur. Elle en fait ré­gu­liè­re­ment les frais. « La rue Bon Pas­teur, c’est l’en­fer, s’est-elle dé­so­lée. Ça n’a pas de sens. Ça ma­gane les vé­hi­cules. C’est grave. Ce n’est pas hu­main. Je n’ai ja­mais vu une rue aus­si dé­gra­dée. En tout cas les rues de Haw­kes­bu­ry, ça fait pi­tié. »

Pour ren­trer chez elle ou se rendre à la salle de gym­nas­tique, elle doit faire un long dé­tour, afin de fuir l’en­fer. « Quand je vais chez moi, à L’Ori­gnal, je passe la lu­mière sur McGill. Je n’ai pas le choix. C’est fou Nous, les em­ployés du ma­noir, notre sta­tion­ne­ment est en ar­rière et on est obli­gé de prendre la rue Bon Pas­teur. C’est dan­ge­reux pour nos voi­tures. Qui va payer pour les ré­pa­ra­tions ? Pas la ville, cer­tain », a-t-elle ful­mi­né.

Fran­cis La­croix est pro­prié­taire d’un centre de mise en forme et d’en­traî­ne­ment si­tué au bord de la rue. Il dé­plore lui aus­si le mau­vais état dans le­quel vé­gète Bon Pas­teur de­puis quelques mois. « Il y a du monde qui trouve ça plate que ça n’ait pas été ré­pa­ré au com­plet, parce qu’on est quand même un centre com­mer­cial. C’est en­nuyeux pour les gens, pour moi et pour les vé­hi­cules », a-t-il re­con­nu.

Jean-Charles Sau­vé par­tage l’in­di­gna­tion de ses conci­toyens : « C’est ter­rible, ça n’a pas de sens. C’est la rue la plus ma­ga­née de la ville. Je ne passe plus là. C'est trop ac­ci­den­té. Je fais le tour. »

Rue Ré­gent, l’autre cal­vaire

À Haw­kes­bu­ry, Bon Pas­teur et Regent se dis­putent non seule­ment la palme du nombre de nids-de-poule, mais aus­si de leur pro­fon­deur.

Ré­mi La­marche est conduc­teur de taxi. La rue Regent n’a rien pour le ré­jouir, ni ses clients. « Les trois quarts du temps, c’est plein de trous, ça nuit au com­merce des alen­tours et ça ma­gane nos vé­hi­cules. Les clients ne veulent pas qu’on fasse de dé­tours, on est obli­gé de pas­ser par là. Avant c’était mieux. Là on a peut-être 10 à 15 nids-de-poule en ligne », a-t-il af­fir­mé.

M. La­marche a sou­te­nu que si les trous sont aus­si nom­breux sur la rue, c’est parce que l’en­tre­tien de celle-ci est mal fait. « On parle de gel, de dé­gel, ce n’est pas à cause de ça. Moi j’ai tra­vaillé sur les routes. Tous les jours, ils de­vraient pas­ser avec une ni­ve­leuse », a-t-il sug­gé­ré.

Dans la ville, ce ne sont tous les ci­toyens qui se plaignent de Regent et Bon Pas­teur. Cer­tains af­firment même ne pas re­mar­quer les nids-de-poule sur ces rues. « Ça ne me dé­range pas du tout. J’ai ache­té un Jeep passe-par­tout, a fait va­loir a dit Syl­vie, qui s’est abs­te­nue de don­ner son nom de fa­mille. Les nids-de-poule ne me dé­rangent pas. Ils ne peuvent pas les ré­pa­rer parce qu’ils n’ont pas d’ar­gent. »

Un autre au­to­mo­bi­liste que nous avons croi­sé a abon­dé dans le même sens. « Avec mon ca­mion, je ne sens pas les nids-de-poule. »

Ga­ry Mor­ris dit com­prendre la si­tua­tion, mais es­time que la Ville doit in­ter­ve­nir sur cer­taines ar­tères. « C’est cher ré­pa­rer les rues, mais sur cer­taines voies ils n’ont pas le choix, ils doivent ré­pa­rer. Je pense aux rues William, James… Ils ré­parent là où il y a plus de tra­fic, là où il y a des com­merces, mais plus loin, c’est en mau­vais état. »

La rue Bon Pas­teur, c'est l'en­fer. Ça n'a pas de sens. Ça ma­gane les vé­hi­cules. C'est grave. Ce n'est pas hu­main.

—pho­to Fré­dé­ric Houn­tond­ji

La rue Regent, l’autre cham­pionne toutes ca­té­go­ries des nids-de-poule à Haw­kes­bu­ry.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.