LA MAIN EN QUÊTE D’AMOUR

« Au­cun in­ves­tis­se­ment n’a été fait sur la Main de­puis 35 ans. Il faut que le centre-ville se ré­veille. »

Le Carillon - - Affaires - FRÉ­DÉ­RIC HOUNTONDJI fre­de­ric.hountondji@eap.on.ca

Ce pro­pos de La­wrence Bogue, pré­sident de la Com­mis­sion de la zone d’amé­lio­ra­tion com­mer­ciale de Hawkesbury (COMZAC), jus­ti­fie la dé­marche de l’or­ga­nisme pour don­ner un bain de jou­vence au centre-ville. L’opé­ra­tion de re­vi­ta­li­sa­tion de la rue Main de­vra s’ar­ti­cu­ler au­tour de trois prin­ci­paux axes que Claude Thé­riault, un des membres de la com­mis­sion, a ex­po­sés au conseil mu­ni­ci­pal, qui te­nait sa séance pu­blique le 26 mars der­nier.

Sur la base d’une étude que la COMZAC avait éla­bo­rée en 2015 avec le gou­ver­ne­ment pro­vin­cial, M. Thé­riault a sou­li­gné l’ins­tal­la­tion d’un sys­tème acous­tique sur la rue Main.

« On a be­soin de re­mettre de la mu­sique. La moi­tié des po­teaux sont bri­sés ou dé­fec­tueux, a fait ob­ser­ver le re­pré­sen­tant de la com­mis­sion. Il faut ins­tal­ler un sys­tème de son à dif­fé­rents en­droits, sur cer­tains im­meubles, en ac­cord avec les pro­prié­taires. »

Quant au pré­sident de la COMZAC, M. Bogue, il a pré­ci­sé que la struc­ture mise en place pour la so­no­ri­sa­tion sur la rue da­tait de 35 ans et qu’il im­por­tait main­te­nant de chan­ger le sys­tème. « La struc­ture existe de­puis plus de 35 ans. Il n’y a eu au­cun in­ves­tis­se­ment fait sur la Main de­puis ce temps. C’est l’ob­jec­tif du pro­jet », a pré­ci­sé au jour­nal M. Bogue.

—pho­to Fré­dé­ric Hountondji

Une vue par­tielle de la rue Prin­ci­pale de Hawkesbury.

—pho­to Fré­dé­ric Hountondji

Claude Thé­riault pré­sen­tant le pro­jet de re­vi­ta­li­sa­tion de la rue Prin­ci­pale au conseil mu­ni­ci­pal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.