Oda­nak en mode pro­tec­tion

Le Courrier Sud - - LA UNE - re­dac­tion_cs@trans­con­ti­nen­tal.ca MARIE-EVE VEILLETTE

De­puis 2007, un vaste pro­jet de pro­tec­tion d’es­pèces en pé­ril est en cours à Oda­nak, en bor­dure de la ri­vière StF­ran­çois. Dans le cadre de ce pro­jet, le bu­reau d’en­vi­ron­ne­ment et terre de la com­mu­nau­té et son co­or­don­na­teur, Mi­chel Du­rand, tentent éga­le­ment de dres­ser l’in­ven­taire de la faune et de la flore pré­sentes dans le sec­teur.

«C’est in­croyable tout ce qu’il y a ici! Par exemple, on a ré­per­to­rié 140 es­pèces d’oi­seaux et, de mé­moire, sept d’entre elles font par­tie de la liste des es­pèces en pé­ril, dont le py­gargue à tête blanche. On a aus­si deux au­bé­pi­ne­raies, ce qui est très rare, et la ri­vière Saint-François contient 13 es­pèces de moules, dont huit font par­tie des es­pèces en pé­ril.»

Autre don­née in­té­res­sante: plu­sieurs tor­tues, no­tam­ment des tor­tues peintes et des tor­tues ser­pen­tines, se trouvent sur les lieux. Afin de les pro­té­ger, l’équipe de Mi­chel Du­rand a mis en place, l’an­née der­nière, une clô­ture de contour­ne­ment de 500 mètres de long à proxi­mi­té du ma­rais où elles nichent.

«Au­pa­ra­vant, les tor­tues se re­trou­vaient dans la rue ou sur des ter­rains pri­vés, où on les per­dait sou­vent dans les pis­cines. Cette clô­ture per­met­tra de les di­ri­ger vers des sites de ponte ar­ti­fi­ciels. D’ailleurs, nous en sommes à étu­dier ces sites, pour voir dans quelle me­sure les tor­tues les fré­quentent», in­dique M. Du­rand.

Bien­tôt un sentier d’in­ter­pré­ta­tion?

L’amé­na­ge­ment de cette clô­ture est la pre­mière étape d’un pro­jet d’en­ver­gure. Le bu­reau d’en­vi­ron­ne­ment et terre sou­haite en ef­fet amé­na­ger un sentier d’in­ter­pré­ta­tion de 600 mètres com­pre­nant un bel­vé­dère d’ob­ser­va­tion, des rampes de sé­cu­ri­té, des pan­neaux d’in­ter­pré­ta­tion et un grand ga­ze­bo de 20 pieds de dia­mètre pour per­mettre aux gens de se re­po­ser tout en ob­ser­vant les oi­seaux et, bien sûr, les tor­tues, lorsque vient le temps de la ponte.

«On veut aus­si at­ti­rer des photographes pro­fes­sion­nels. Pour ce faire, on ai­me­rait ins­tal­ler des caches à di­vers en­droits afin de fa­ci­li­ter l’ob­ser­va­tion et la prise de photos.»

Mi­chel Du­rand et son équipe en­vi­sagent éga­le­ment for­mer des guides pour ac­com­pa­gner les vi­si­teurs dans la nou­velle zone pro­té­gée. «On ai­me­rait qu’ils soient aptes à par­ler d’en­vi­ron­ne­ment, de mi­lieux hu­mides, de plantes mé­di­ci­nales, etc. Se pro­me­ner en fo­rêt avec un guide qui peut don­ner un pa­quet d’in­for­ma­tions, c’est très in­té­res­sant», es­time-t-il.

Pour réa­li­ser tous ces pro­jets, le bu­reau d’en­vi­ron­ne­ment et terre est à la re­cherche de fi­nan­ce­ment. Tou­risme Centre-duQué­bec a dé­jà été ap­pro­ché, tan­dis que des de­mandes se­ront for­mu­lées à Hy­droQué­bec, au mi­nis­tère des Af­faires in­diennes et à En­vi­ron­ne­ment Ca­na­da. Dans ses dé­marches, le bu­reau pour­ra comp­ter sur l’ap­pui du conseil de bande d’Oda­nak.

Jus­qu’à pré­sent, quelque 300 000$ ont été in­ves­tis de­puis 2007 pour pro­té­ger cette zone, dont la su­per­fi­cie est es­ti­mée à 60 hec­tares, et dres­ser l’in­ven­taire de sa faune et de sa flore.

Com­plé­men­taire

Se­lon M. Du­rand, les fouilles ar­chéo­lo­giques qui ont cours à proxi­mi­té du site pour­raient éga­le­ment s’avé­rer utiles au pro­jet. «Dans leurs re­cherches, les ar­chéo­logues dé­cou­vri­ront cer­tai­ne­ment le type de plantes et d’ani­maux qu’il y avait ici il y a 100, 500 voire 1000 ans. On leur a donc de­man­dé d’être pré­cis dans l’in­ven­taire qu’ils fe­ront. Ces in­for­ma­tions pour­raient nous être utiles pour le sentier d’in­ter­pré­ta­tion qu’on veut mettre en place.»

Rap­pe­lons que ces fouilles ont com­men­cé le 26 mai der­nier et qu’elles se pour­suivent jus­qu’au 23 juin. En ce qui concerne l’amé­na­ge­ment du sentier, M. Du­rand rêve de le voir com­plé­té à l’au­tomne. «Ce genre de site at­tire les gens. Dé­jà, de nom­breux cy­clistes passent par là pour al­ler à Notre-Dame-de-Pier­re­ville. Avec ces nou­velles ins­tal­la­tions, ils se­ront in­té­res­sés à ar­rê­ter plus long­temps chez nous. De plus, ce se­rait un beau com­plé­ment à nos at­trac­tions ac­tuelles, dont le Mu­sée des Abé­na­kis», conclut-il.

Photo, équipe tech­nique du bu­reau d’en­vi­ron­ne­ment et terre d’Oda­nak

Tor­tue ser­pen­tine.

Photo, Le Cour­rier Sud

Mi­chel Du­rand, du bu­reau d’en­vi­ron­ne­ment et terre de la com­mu­nau­té d’Oda­nak, rêve d’un sentier

d’in­ter­pré­ta­tion en bor­dure de la ri­vière St-François.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.