Le CITAN tou­jours en at­tente de ses per­mis

Tout de­vrait être en règle le 1er juillet

Le Courrier Sud - - LA UNE - MA­RY­LÈNE LE HOUILLIER re­dac­tion_cs@trans­con­ti­nen­tal.ca

Il y a neuf mois que le Centre d’in­no­va­tion et de trans­for­ma­tion ali­men­taire de Ni­co­let (CITAN) a ou­vert ses portes sans tou­te­fois pou­voir y en­tre­prendre of­fi­ciel­le­ment ses ac­ti­vi­tés. C’est que les per­mis mettent du temps à ar­ri­ver.

«Je me donne comme dé­fi que le 1er juillet, le tout soit opé­ra­tion­nel et qu’il y ait des gens à l’oeuvre dans les lo­caux » , a af­fir­mé Yvon Le­mire, pré­sident de la cor­po­ra­tion de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de Ni­co­let. En ef­fet, le co­or­don­na­teur ini­tial du CITAN, Alexandre Du­bois, a quit­té ses fonc­tions der­niè­re­ment. De­puis, Yvon Le­mire, de la cor­po­ra­tion, et Ch­ris­tian Hart, du Centre lo­cal de dé­ve­lop­pe­ment (CLD) de Ni­co­let-Ya­mas­ka, tra­vaillent sur le dos­sier.

Pour la suite des choses, M. Le­mire ex­plique qu’un sous-trai­tant de­vrait prendre la re­lève. «On en­vi­sage plu­sieurs ave­nues. On pense peut-être à la Table de Concer­ta­tion Agroa­li­men­taire Centre-du-Québec ou en­core à des in­di­vi­dus qui pour­raient faire la ges­tion en sous-trai­tance», pré­cise-t-il.

«Pour ce qui est des de­mandes de per­mis au­près du gou­ver­ne­ment, nous comp­tons ob­te­nir nos ré­ponses en juin. On parle ici du per­mis C1 et du cer­ti­fi­cat d’au­to­ri­sa­tion en ma­tière d’en­vi­ron­ne­ment » , note le pré­sident. Rap­pe­lons que l’ob­ten­tion du per­mis C1 per­met­tra aux trans­for­ma­teurs qui oeu­vre­ront au CITAN de faire la vente de leurs pro­duits à des dis­tri­bu­teurs, donc à des com­mer­çants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.