Une fille aux mul­tiples ta­lents

Le Courrier Sud - - ACTUALITÉS - JOANIE MAILHOT joanie.mailhot@tc.tc

Éloïse Boies est une ar­tiste ayant fait ses dé­buts dans le monde du spec­tacle à l’âge de 17 ans. Elle étu­die en­suite le jeu-ca­mé­ra, puis la mu­sique (chant jazz) au Cé­gep de Trois-Ri­vières.

À 19 ans, elle a dit non à Star Aca­dé­mie alors qu’elle avait une place en fi­nale, parce qu’elle dé­si­rait res­pec­ter ses propres idéaux, qu’elle ne re­trou­vait pas dans cette émis­sion.

«Quand j’ai com­men­cé ma car­rière, j’avais un ob­jec­tif par rap­port à la mu­sique, mais j’ai fi­ni par être désa­bu­sée du mi­lieu mu­si­cal. J’ai fi­na­le­ment pris la dé­ci­sion de concen­trer mes ef­forts et ain­si mar­cher dans une seule di­rec­tion», af­firme celle qui aime tou­cher à plu­sieurs branches de ses ta­lents en com­mu­ni­ca­tion.

En 2007, elle a pris part à l’émis­sion VJ Re­cher­chée, à Mu­sique Plus, où ses dons pour l’ani­ma­tion ont été mis de l’avant. Ce sont ces mêmes ta­lents pour l’ani­ma­tion, en plus de sa pas­sion du voyage, qui l’ont me­née jus­qu’à la fi­nale du concours Va­can­cier re­cher­ché, or­ga­ni­sé par Air Tran­sat.

De­puis, la Ni­co­lé­taine a fait de la co­mé­die mu­si­cale, des cap­sules et re­por­tages de voyage sur le web, elle a écrit la trame so­nore ori­gi­nale de courts­mé­trages et par­ti­ci­pé à de nom­breux tour­nages en tant que co­mé­dienne. «C’est un peu tout ça qui m’a per­mis d’ac­cu­mu­ler des cré­dits UDA (Union des Ar­tistes) pour que je puisse en­suite m’ins­crire dans une agence ar­tis­tique», ex­plique Éloïse Boies.

Ce­la fait main­te­nant deux ans qu’elle pense plus sé­rieu­se­ment à l’ani­ma­tion. L’été der­nier, elle a d’ailleurs pris des cours avec l’ani­ma­teur Sté­phane Bel­la­vance.

«J’avoue que l’ani­ma­tion n’a ja­mais été mon pre­mier choix, mais des gens que j’ai ren­con­trés m’ont dit que j’avais un po­ten­tiel dans cette voie. Je pense aus­si que les choses pour­raient dé­blo­quées pour moi en ce sens, alors je suis le cou­rant», men­tionne la jeune femme.

D’ailleurs, pour elle, le fait de par­ti­ci­per à la nou­velle émis­sion Les gour­mands amène son lot d’avan­tages. «Pre­miè­re­ment, le fait que ce soit dif­fu­sé sur les ondes de Ra­dio-Ca­na­da, je trouve que ça amène une cer­taine cré­di­bi­li­té. Aus­si, comme l’équipe est ex­pé­ri­men­tée et in­tègre, c’est su­per en­ri­chis­sant.»

Éloïse Boies se dit op­ti­miste par rap­port à la suite des choses. «Je ne sais pas où ça va me me­ner, mais ça m’amè­ne­ra ailleurs, j’en suis pas mal cer­taine. Je suis ou­verte à tout ce qui peut se pré­sen­ter», laisse-t-elle tom­ber, n’ex­cluant pas la pos­si­bi­li­té de tra­vailler der­rière les ca­mé­ras.

Il faut dire que la Ni­co­lé­taine tra­vaille sur un pro­jet d’émis­sion de voyages qu’elle ani­me­rait. Elle l’a dé­jà pré­sen­té à cer­tains pro­duc­teurs… sans suc­cès jus­qu’à main­te­nant. Tou­te­fois, elle croit que son ex­pé­rience avec Les gour­mands pour­rait chan­ger la donne. «Je pense que ça peut m’ai­der, parce je risque d’avoir plus de cré­di­bi­li­té aux yeux des pro­duc­teurs», es­père Éloïse Boies.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.