De moins en moins de ser­vices pour la po­pu­la­tion de Bé­can­cour-Ni­co­let-Ya­mas­ka

Le Courrier Sud - - ACTUALITÉS -

Le Syn­di­cat des pro­fes­sion­nelles de la san­té Bé­can­cour-Ni­co­let-Ya­mas­ka (SPSBNY-FIQ) dé­plore que de­puis la se­maine der­nière, les plages ho­raires pour la prise de ren­dez-vous des élec­tro­car­dio­grammes (ECG) viennent de di­mi­nuer, pas­sant de cinq à deux jours par se­maine.

Pour les trois jours man­quants, les pa­tients qui sou­hai­te­ront ob­te­nir un ren­dez-vous de­vront se dé­pla­cer à l’ex­té­rieur du ter­ri­toire de Bé­can­cour-Ni­co­let-Ya­mas­ka.

«Quoi qu’en dise le mi­nistre de la San­té, Gaé­tan Bar­rette, sa pro­fonde ré­forme du ré­seau de la san­té a des im­pacts di­rects sur la qua­li­té et l’ac­ces­si­bi­li­té des ser­vices. De­puis quelques mois, on voit une di­mi­nu­tion des ser­vices of­ferts à la po­pu­la­tion sur notre ter­ri­toire et c’est ex­trê­me­ment pré­oc­cu­pant», af­firme Na­tha­lie Per­ron, pré­si­dente du SPSBNY-FIQ.

Pour elle, cette nou­velle cou­pure laisse les pro­fes­sion­nelles en soins qui offrent les ser­vices ain­si que les pa­tients qui les re­çoivent dans une pro­fonde in­cer­ti­tude. Rap­pe­lons qu’en juin, on ap­pre­nait qu’il n’y au­rait plus de pneu­mo­logues sur le ter­ri­toire de Bé­can­courNi­co­let-Ya­mas­ka et qu’au cours de l’été, les cli­niques ex­ternes étaient fer­mées for­çant la po­pu­la­tion à se dé­pla­cer ailleurs pour al­ler cher­cher les ser­vices.

«L’en­trée en vi­gueur, la se­maine pas­sée, des nou­velles plages ho­raires pour les ECG ren­force notre crainte de voir de plus en plus de ser­vices être dis­pen­sés

SAN­TÉ.

dans les grands centres au dé­tri­ment de plus pe­tits comme le nôtre», avance la por­te­pa­role syn­di­cale. (J.M.)

(Pho­to TC Me­dia - Ar­chives)

Le Centre Ch­rist-Roi de Ni­co­let.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.