La vente de l’an­cien Pa­lais de Jus­tice est an­nu­lée

Le Courrier Sud - - ACTUALITÉS - SÉ­BAS­TIEN LA­CROIX se­bas­tien.la­croix@tc.tc

La So­cié­té qué­bé­coise des in­fra­struc­tures (SQI) a dé­ci­dé d’an­nu­ler son pro­jet de vendre l’an­cien Pa­lais de Jus­tice de Ni­co­let par le biais d’un ap­pel d’offres pu­blic.

C’est que le pro­ces­sus lan­cé au dé­but de l’été, et qui a pris fin le 28 sep­tembre der­nier, n’a pas gé­né­ré suf­fi­sam­ment d’in­té­rêt. La seule offre re­çue a été celle de l’en­tre­prise ni­co­lé­taine Ex­ca­va­tion Gué­vin & Le­mire qui pro­po­sait de l’ache­ter pour 10 000$, soit le mon­tant mi­ni­mal que de­man­dait la SQI en ga­ran­tie pour en­re­gis­trer une sou­mis­sion.

Ce mon­tant a été ju­gé «non-sa­tis­fai­sant» étant don­né qu’il ne couvre même pas le prix du ter­rain dont la va­leur s’élève à 161 800$, se­lon le rôle d’éva­lua­tion mu­ni­ci­pal. Le bâ­ti­ment est quant à lui éva­lué à 745 300$.

La SQI a tou­jours l’in­ten­tion de se dé­par­tir du bâ­ti­ment dont elle n’a plus be­soin de­puis la construc­tion du nou­veau pa­villon de for­ma­tion de l’École na­tio­nale de po­lice du Qué­bec. La So­cié­té sou­haite tou­te­fois ob­te­nir un meilleur prix.

Se­lon ce qu’il nous a été per­mis d’ap­prendre, la SQI doit man­da­ter sous peu un agent d’im­meuble pour ten­ter de trou­ver pre­neur.

Le bâ­ti­ment et les grands arbres nobles qui l’en­tourent sont en quelque sorte pro­té­gés, puis­qu’ils ont fait l’ob­jet d’une ci­ta­tion mu­ni­ci­pale pour pro­té­ger leur va­leur pa­tri­mo­niale qui est clas­sée comme étant «su­pé­rieure».

Dans son ap­pel d’offres, la SQI avait d’ailleurs exi­gé qu’un pro­mo­teur en prenne pos­ses­sion dans son état ac­tuel et fasse ap­prou­ver son pro­jet par les au­to­ri­tés mu­ni­ci­pales.

(Pho­to TC Me­dia – Sé­bas­tien La­croix)

Le pro­ces­sus lan­cé au dé­but de l’été n’a pas gé­né­ré suf­fi­sam­ment d’in­té­rêt.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.