L’État « mange-tout »

Le Courrier Sud - - COMMUNAUTAIRE -

Quand on re­garde l’évo­lu­tion des fi­nances pu­bliques au cours des 12 der­nières an­nées, on constate avec ef­fa­re­ment que les re­ve­nus conso­li­dés de notre gou­ver­ne­ment qué­bé­cois sont pas­sés de 55 mil­liards $ à 103 mil­liards $, entre 2004 et 2016. Le bon gou­ver­ne­ment li­bé­ral, qui a gé­ré les fi­nances pu­bliques presque sans in­ter­rup­tion pen­dant cette pé­riode, a donc aug­men­té ses re­ve­nus de 48 mil­liards $, ce qui re­pré­sente une aug­men­ta­tion de près de 90 %. Il est in­té­res­sant de consta­ter que l’im­pôt sur le re­ve­nu des par­ti­cu­liers a aug­men­té de plus de 80 % au cours de cette même pé­riode. En te­nant compte du fait que la po­pu­la­tion du Qué­bec n’a aug­men­té que de 12 % seule­ment au cours de cette pé­riode, on ne peut qu’en conclure que l’en­semble des fa­milles paient au­jourd’hui presque le double de ce qu’elles payaient il y a douze ans en im­pôt, même si on tient compte de l’in­fla­tion. Po­sez-vous la ques­tion : re­ce­vons-nous au­jourd’hui deux fois plus de ser­vices qu’il y a 12 ans? Je ne croi­rais pas. Non, la Pro­tec­trice du ci­toyen dé­clare elle-même dans son der­nier rap­port que les la­cunes dans les ser­vices sont en hausse au Qué­bec. (En hausse aus­si, les aug­men­ta­tions de ta­rifs de toutes sortes!). Il est clair à la lu­mière de ces consta­ta­tions que le gou­ver­ne­ment li­bé­ral s’est avé­ré être un mau­vais ges­tion­naire des fonds pu­blics au cours des douze der­nières an­nées. Avec deux fois plus de re­ve­nus qu’il ne dis­po­sait en 2004, il n’a pas su aug­men­ter la qua­li­té des ser­vices à la po­pu­la­tion et il n’a pas non plus créé les condi­tions qui au­raient lan­cé le Qué­bec vers une nou­velle pros­pé­ri­té. Nous avons plu­tôt hé­ri­té d’un État mange-tout qui nous a fait perdre une dé­cen­nie de belles oc­ca­sions de dé­ve­lop­pe­ment. 819 233-3521 1 855 333-3521 www.do­nald­mar­tel.com DE LA SE­MAINE

YVAN PERREAULT

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.