Eau po­table: Saint-Étienne dans la cour des grands

Le Courrier Sud - - ACTUALITÉS -

LPIER-OLI­VIER GAGNON

a mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-Étienne-des-Grès se ques­tionne conti­nuel­le­ment pour trou­ver des moyens d’économiser son eau po­table, une den­rée qu’elle ne pos­sède pas en abon­dance étant don­né sa géo­gra­phie et le sol sur le­quel elle se re­trouve.

Pour l’ap­puyer dans sa ré­flexion, elle a choi­si d’adhé­rer au pro­gramme Mu­ni­ci­pa­li­té Écon’eau, dont font éga­le­ment par­tie les villes de Ga­ti­neau, l’As­somp­tion, Saint-An­to­nin, Sut­ton et Stans­tead. Une pre­mière pour une mu­ni­ci­pa­li­té de la Mauricie.

Ce pro­gramme ac­com­pagne les mu­ni­ci­pa­li­tés dans leurs ef­forts de ré­duc­tion de la consom­ma­tion d’eau.

Grâce à des in­di­ca­teurs éla­bo­rés par le Ré­seau En­vi­ron­ne­ment, les mu­ni­ci­pa­li­tés membres peuvent me­su­rer leur per­for­mance en ma­tière de consom­ma­tion d’eau po­table et re­ce­voir des re­com­man­da­tions afin d’éla­bo­rer un plan d’ac­tion ré­pon­dant aux ob­jec­tifs de la Stra­té­gie qué­bé­coise d’éco­no­mie d’eau po­table.

En plus de re­con­naître les ef­forts dé­ployés, Mu­ni­ci­pa­li­té Écon’eau re­pré­sente aus­si une com­mu­nau­té d’échanges qui met en com­mun les ex­per­tises et ex­pé­riences des autres membres du pro­gramme et des ex­perts du do­maine.

«C’est per­ti­nent et il y a beau­coup d’échanges, com­mente le maire Ro­bert Lan­dry. Je suis très sa­tis­fait que notre mu­ni­ci­pa­li­té soit membre. On par­tage nos trucs et nos bonnes pra­tiques, et on se com­pare pour tou­jours amé­lio­rer nos fa­çons de faire en ma­tière d’éco­no­mie d’eau po­table. Dé­jà, après quelques ren­contres avec les autres villes, je peux vous confir­mer qu’on uti­lise de bons moyens à Saint-Étienne.»

DE L’EAU POUR AU MOINS 10 ANS

Ré­cem­ment, la pe­tite mu­ni­ci­pa­li­té de la MRC de Mas­ki­non­gé a man­da­té une firme pour éva­luer sa ca­pa­ci­té de four­nir de l’eau po­table et pour ré­pondre à ses be­soins. Les ré­sul­tats de cette étude dé­montrent que la mu­ni­ci­pa­li­té pos­sède l’eau né­ces­saire pour four­nir à la de­mande pour les dix pro­chaines an­nées et pour au moins 300 nou­velles construc­tions.

«Dix ans, c’est vite pas­sé!, sou­ligne Ro­bert Lan­dry. C’est pour­quoi il faut avoir une vi­sion à long terme et pour­quoi nous sommes tou­jours La mu­ni­ci­pa­li­té de Sain­tÉ­tienne-des-Grès a confir­mé à TC Me­dia qu’elle en­tre­pren­dra pro­chai­ne­ment des dé­marches pour trou­ver une nou­velle source d’eau sur son ter­ri­toire. à la re­cherche de nou­velles fa­çons de faire pour économiser notre eau.»

Pour ap­puyer sa dé­marche, Saint-Étien­nedes-Grès en­tend faire l’ac­qui­si­tion d’équi­pe­ments de té­lé­mé­trie en 2017 pour me­su­rer avec exac­ti­tude sa consom­ma­tion d’eau po­table ain­si que pour dé­ce­ler les fuites. Un in­ves­tis­se­ment de près de 100 000$ est pré­vu.

D’ici là, les ef­forts se­ront main­te­nus pour que la po­pu­la­tion fasse des choix éco­res­pon­sables. À ce cha­pitre, men­tion­nons que la mu­ni­ci­pa­li­té dis­pose de quelques in­ci­ta­tifs pour sen­si­bi­li­ser sa po­pu­la­tion. Par exemple, de­puis quelques an­nées, elle offre des sub­ven­tions aux ci­toyens qui rem­placent leur toi­lette pour une toi­lette à faible dé­bit et à ceux qui sou­haitent faire l’ac­qui­si­tion d’un ba­ril ré­cu­pé­ra­teur d’eau de pluie. À ce jour, 58 per­sonnes ont bé­né­fi­cié de cette sub­ven­tion pour le rem­pla­ce­ment d’une toi­lette, mais seu­le­ment six per­sonnes ont fait une de­mande de sou­tien fi­nan­cier pour faire l’achat d’un ba­ril ré­cu­pé­ra­teur d’eau de pluie. t 2011: 380 litres par per­sonne t 2016: 280 litres par per­sonne t Ob­jec­tif: 240 litres par per­sonne

- Ro­bert Lan­dry

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.