Le maire de Bé­can­cour at­tend avant de dé­voi­ler son jeu

Le Courrier Sud - - ACTUALITÉS - SÉ­BAS­TIEN LACROIX se­bas­tien.lacroix@tc.tc

Jean-Guy Du­bois sou­haite bien ter­mi­ner son man­dat avant d’en­ta­mer ce qui pour­rait s’avé­rer son qua­trième à la mai­rie de Bé­can­cour.

C’est pour­quoi il pré­fère at­tendre les trois der­nières se­maines d’oc­tobre pour me­ner sa cam­pagne élec­to­rale. « Six mois de cam­pagne, c’est trop ! », lance ce­lui compte doit dé­voi­ler les grandes lignes de son pro­gramme au cours de la deuxième semaine d’oc­tobre.

Le maire sor­tant n’a pas ca­ché que les nom­breuses ac­ti­vi­tés de son ad­ver­saire, lui ont mis un peu de pres­sion. Après avoir of­fi­cia­li­sé sa can­di­da­ture, il a d’ailleurs ré­agi à quelques-unes de ses sor­ties, à com­men­cer par la re­mise en ques­tion de son lea­der­ship ré­gio­nal.

Il es­time que Bé­can­cour a pris sa place sur l’échi­quier ré­gio­nal et qu’il est très fier des liens qu’il a créé avec Trois-Ri­vières. « C’est très ren­table au ni­veau éco­no­mique », a-t-il rap­pe­lé.

S’il ad­met qu’il a eu quelques ac­cro­chages avec Vic­to­ria­ville et Drum­mons­ville, no­tam­ment en ce qui concerne la cé­ra­tion d’un CIUSSS au Centre-du-Qué­bec, il ne voit au­cun pro­blème quant à sa po­si­tion à la MRC où la Ville re­pré­sente

ÉLEC­TIONS… EN BREF les deux tiers de la po­pu­la­tion et du bud­get.

Jean-Guy Du­bois s’est aus­si per­mis de dé­co­cher une pointe à son ad­ver­saire à pro­pos de son ap­pel­la­tion «Fait Bé­can­cour». «C’est une très bonne idée, mais je crois que ce de­vrait être me­né par la Chambre de com­merce, sou­tient-il. J’ai trou­vé ça drôle de l’en­tendre de la bouche de celle qui en a été la di­rec­trice gé­né­rale pen­dant 22 ans. »

(Photo TC Me­dia - Sé­bas­tien Lacroix)

Le maire Jean-Guy Du­bois a don­né un point de presse après avoir dé­po­sé of­fi­ciel­le­ment son bul­le­tin de can­di­da­ture.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.