Les échos de la cam­pagne élec­to­rale Ni­co­let-Ya­mas­ka : le pré­fet se re­tire

Le Courrier Sud - - LA UNE -

Le pré­fet de la MRC de Ni­co­let, Marc Des­cô­teaux, a fi­na­le­ment dé­ci­dé de ne pas sol­li­ci­ter de nou­veau man­dat à la mai­rie de Sainte-Mo­nique pour la pé­riode de 2017 à 2021.

« Les huit der­nières an­nées ont cons­ti­tué une pé­riode in­tense et riche en ac­ti­vi­tés po­li­tiques. Je suis fier d’avoir exer­cé une gou­ver­nance des plus dé­mo­cra­tiques avec les élus qui ont sié­gé avec moi. Étant en­tou­ré de gens d’ac­tion, de conseillers et maires no­va­teurs et au­da­cieux, j’ai tou­jours su que nous pre­nions les meilleures dé­ci­sions pour le bien com­mun tant au ni­veau de la mu­ni­ci­pa­li­té lo­cale qu’au ni­veau de la MRC», a-t-il ex­pli­qué dans une lettre en­voyée aux maires et mai­resses de la MRC.

Par­mi ses réa­li­sa­tions les plus si­gni­fi­ca­tives à titre de maire de Sainte-Mo­nique, il note la sta­bi­li­sa­tion de ta­lus à hau­teur de $4,5 mil­lions qui pro­tège la vie de plu­sieurs fa­milles, le sen­tier pédestre met­tant en va­leur notre mi­lieu ain­si que la nou­velle bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale.

À la MRC, il sou­ligne les pro­jets d’in­té­gra­tion du CLD au sein de l’or­ga­ni­sa­tion, l’ins­tau­ra­tion d’un nou­veau mo­dèle de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et la mise en place d’une struc­ture per­ma­nente agile et so­lide. BLAK D. Black­burn se pré­sente en po­li­tique pour une sixième fois de­puis l’an 2000. Il bri­gue­ra les suf­frages, le 5 no­vembre pro­chain, dans son sec­teur na­tal de Sainte-An­gèle où il y a vé­cu jus­qu’à la mi-ving­taine.

De­puis quelques an­nées, il est de re­tour dans sa ville na­tale, où il est ac­ti­ve­ment im­pli­qué dans sa com­mu­nau­té. En 2016, il a fon­dé le Sou­thSide Mu­sique Fes­ti­val, une en­tre­prise d’éco­no­mie so­ciale qui vise à sou­te­nir l’in­dus­trie cultu­relle.

Pour ce qui est du dé­ve­lop­pe­ment du can­na­bis, un en­jeu, lui qui en est un mi­li­tant de longue date, il croit que la Ville de Bé­can­cour doit pro­fi­ter de la pré­sence du parc in­dus­triel et por­tuaire pour de­ve­nir un joueur im­por­tant dans la pro­duc­tion, la trans­for­ma­tion, la dis­tri­bu­tion et la for­ma­tion de la mai­son d’oeuvre.

Avec la re­vi­ta­li­sa­tion du quai dans les deux der­nières an­nées, il croit aus­si que ce site est tout à fait dé­si­gné pour le dé­ve­lop­pe­ment l’in­dus­trie tou­ris­tique sur la scène pro­vin­ciale et na­tio­nale.

« Jean-Guy Du­bois, dans Bé­can­cour, est un bâ­tis­seur né… mais un mau­vais fai­seur de slo­gan, a-t-il dé­cla­ré avant de se mo­quer de sa pan­carte Conti­nuer de construire Du So­lide. Du Fiable. Du­bois.

Il a en­suite en­chaî­né avec une pho­to pui­sée sur le site Web du Cour­rier Sud pour ajou­ter une autre bou­tade: «il donne même des confé­rences de presse avec sa pelle ronde ». Si vous l’avez man­qué, l’émis­sion est dis­po­nible sur ici. tou.tv/In­fo­man. (SL)

Le Groupe Pe­pin est sen­si­bi­li­sé aux bons gestes à adop­ter au quo­ti­dien pour ré­duire les émis­sions de GES et à ce que la Ville de Bé­can­cour amé­liore sa ges­tion quo­ti­dienne en ce sens pro­met le groupe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.