L’Alu­mi­ne­rie de Bé­can­cour?

Le Courrier Sud - - ACTUALITÉS -

mois. En 2012, un con­flit avait pu être évi­té grâce à une conci­lia­tion qui avait du­ré en­vi­ron trois mois.

BEAU­COUP D’IN­QUIÉ­TUDES

Le maire Jean-Guy Du­bois est très inquiet des impacts que pour­raient avoir un éven­tuel con­flit de tra­vail sur l’Alu­mi­ne­rie de Bé­can­cour en rai­son du mo­ment où il ar­ri­ve­rait dans la vie de l’usine qui a dé­mar­ré ses opé­ra­tions en 1986.

« C’est une pé­riode qui est par­ti­cu­lière pour ABI, note-t-il. Après 30 ans, il est temps de faire des in­ves­tis­se­ments et il y a beau­coup de re­traites qui se prennent en ce mo­ment. Si ja­mais il y avait une grève ou un lock-out, il peut y avoir des impacts im­por­tants sur l’usine. Parce que ça peut im­pli­quer l’ar­rêt de cuves. »

Il sou­haite que les pour­par­lers se dé­roulent ron­de­ment et que les deux par­ties en viennent à une en­tente qui soit sa­tis­fai­sante. «J’es­père que ça se parle de la bonne fa­çon, com­mente le maire de Bé­can­cour. Parce qu’il n’y a ja­mais de ga­gnants dans une con­flit de tra­vail ».

(Pho­to Le Cour­rier Sud - Archive)

Plu­sieurs em­bauches ont été ef­fec­tuées au cours de der­niers mois chez ABI pour rem­pla­cer les nom­breux dé­parts à la re­traite.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.