Un pro­gramme de tri­ath­lon à l'école pri­maire de Baie-du-Febvre

Le Courrier Sud - - SPORTS -

SPORT-ÉTUDE.

L’école Pa­ra­dis de Baie-du-Febvre pourr bé­né­fi­cier de la toute pre­mière concen­tra­tion spor­tive de ni­veau pri­maire mise sur pied par la com­mis­sion sco­laire la Ri­ve­raine, avec un tout nou­veau tri­ath­lon-étude.

Grâce à ce pro­jet, l’école dé­sire of­frir aux en­fants l’ac­cès à une ac­ti­vi­té qui se­ra in­ac­ces­sible à beau­coup de fa­milles en rai­son du coût re­lié à l’achat d’un vé­lo de course, de la sta­tion d’en­traî­ne­ment, de l’équi­pe­ment d’en­tre­tien et de l’équi­pe­ment tech­no­lo­gique pour les sui­vis d’en­traî­ne­ment.

Pré­sen­te­ment, le pro­gramme tri­ath­lo­né­tudes vise la clien­tèle de ni­veau 5e et 6e an­née de l’école Pa­ra­dis de Baie-du-Febvre, mais pour­rait s’ou­vrir dans le fu­tur à la clien­tèle des écoles en­vi­ron­nantes.

lors que les or­ga­ni­sa­teurs vi­saient un nombre de 10 par­ti­ci­pants pour une pre­mière an­née, ils ont été agréa­ble­ment sur­pris par l’in­té­rêt por­té à leur pro­jet et ont pu comp­ter 12 par­ti­ci­pants.

Le suc­cès ra­pide et le fort en­goue­ment des en­fants les poussent même à re­voir la pla­ni­fi­ca­tion à ve­nir. L’éven­tua­li­té de créer un deuxième groupe pour les élèves de 2ième cycle est pré­sen­te­ment à l’étude.

Le di­rec­teur de l’école, Do­nald Émond, a mi­sé sur une ap­proche no­va­trice afin que ce pro­gramme s’in­tègre à l’ho­raire ha­bi­tuel. Les élèves ins­crits au pro­gramme quittent leur classe ré­gu­lière à trois oc­ca­sions sur un cycle de 10 jours (2 pé­riodes de fran­çais et une pé­riode de ma­thé­ma­tique).

Évi­dem­ment pour ce faire, ces élèves doivent four­nir un ef­fort constant tant au ni­veau aca­dé­mique qu’au ni­veau de l’at­ti­tude. Cette fa­çon de fonc­tion­ner est par­ti­cu­lière car elle per­met, en plus d’of­frir un vo­let spor­tif, d’in­ten­si­fier le sou­tien aca­dé­mique au­près des autres élèves.

Les en­sei­gnants(es) peuvent ain­si consa­crer plus de temps aux élèves en be­soin lorsque les en­fants du groupe tri­ath­lon sont en en­traî­ne­ment. La sou­plesse de ce pro­gramme per­met aus­si aux tri­ath­lètes de de­meu­rer en classe si des dif­fi­cul­tés se pré­sentent en cours d’an­née.

Cette im­por­tance de main­te­nir un bon ni­veau aca­dé­mique est une grande source de mo­ti­va­tion pour les élèves ins­crits. Le pro­gramme les in­cite à four­nir un ef­fort constant tant à l’école que pour les devoirs et l’étude. Cette mo­ti­va­tion se trans­fère aus­si aux autres élèves qui sou­haitent se joindre au groupe l’an pro­chain.

Pour mettre sur pied le pro­grammes, en plus du sou­tien de la Com­mis­sion sco­laire de la Ri­ve­raine, l’école a bé­né­fi­cié de l’aide de Pro­mu­tuel As­su­rance, de Caisse Po­pu­laire Des­jar­dins (Centre Ni­co­let), de la Mu­ni­ci­pa­li­té de Baie-du-Febvre, du Club Op­ti­miste Baie-du-Febvre, du Chal­lenge 255, de Ro­tec In­ter­na­tio­nal, de la Phar­ma­cie Jean Cou­tu Ni­co­let, JM Fo­res­te­rie, Dé­pu­té Do­nald Mar­tel, Co­vi­lac BMR, Dé­pu­té Louis Pla­mon­don, Pou­va­co inc.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.