AMERIQUE FRAN­CO­PHONE

Le Délit - - Monde Francophone -

Ins­tau­ré en 2010 lors du trem­ble­ment de terre, le «sta­tut de pro­tec­tion tem­po­raire» a per­mis à plus de 58 700 Haï­tiens de vivre dans un autre pays en at­ten­dant la re­cons­truc­tion du leur. Néan­moins, en mai der­nier, les États-unis ont ré­vi­sé leur sta­tut et veulent y mettre fin en juillet 2019. Elaine Duke, se­cré­taire à la Sé­cu­ri­té in­té­rieure des États-unis, a dé­cla­ré que plu­sieurs me­sures ont dé­jà été mises en place pour amé­lio­rer la sta­bi­li­té et la qua­li­té de vie de la po­pu­la­tion haï­tienne. Wa­shing­ton af­firme donc avoir fait sa part. Cette me­sure a dé­jà com­men­cé à avoir des ef­fets sur les in­flux mi­gra­toires du Ca­na­da. En ef­fet, plus de 5 000 ci­toyens haï­tiens bé­né­fi­ciant de ce sta­tut ont tra­ver­sé la fron­tière au cours de la se­maine pas­sée pour trou­ver un re­fuge tem­po­raire.

ÉTATS-UNIS Texte écrit par Au­drey-fré­dé­rique Lavoie In­fo­gra­phie réa­li­sée par Gré­goire Col­let

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.