Men I Trust ap­pelle au voyage

Chaque se­maine, Ma­rine laisse vi­brer les notes d’un· e nou­vel· le ar­tiste.

Le Délit - - Culture - ma­rine idir Le Dé­lit MEN I TRUST En con­cert au Ba­lat­tou 4372 Bd Saint-laurent 15 fé­vrier 2018

Les dé­buts du groupe mont­réa­lais Men I Trust se font en 2014, au­tour du duo d’amis Jes­sy Ca­ron et Dra­gos Chi­riac. Dès lors, l’am­bience ho­me­made se­ra le mot d’ordre. La for­ma­tion du groupe change à plu­sieurs re­prises, pour fi­na­le­ment se cen­trer sur Jes­sy, Dra­gos, et la chan­teuse Em­ma Proulx.

De­puis leur pre­mier EP Men I Trust en 2014, le groupe a dé­jà fait de nom­breuses ap­pa­ri­tions en fes­ti­val ( Fes­ti­val du Jazz de Mon­tréal, Fes­ti­val d’été de Qué­bec, M for Mon­treal…) et s’est pro­duit no­tam­ment à Shan­ghaï et Bei­jing.

Voyage dans le quo­ti­dien

La mu­sique de Men I Trust res­pire la fraî­cheur, l’in­gé­nio­si­té et la jus­tesse, traits d’une gé­né­ra­tion de jeunes mu­si­cien·ne·s qui cherchent à trou­ver de nou­velles fa­çons d’ex­plo­rer leur quo­ti­dien. Le groupe mul­ti­plie les fea­tu­rings (Odile, He­le­na, Ghost­ly Kisses etc…), et plonge son au­dience dans des so­no­ri­tés an­nées 80 ryth­mées par des riffs de gui­tare va­po­reux, des lignes de basse en­tê­tantes, et des syn­thés dé­li­cats.

Fi­na­le­ment, les loops pla­nants et les har­mo­nies vo­cales, tan­tôt mas­cu­lines, tan­tôt fé­mi­nines, s’en mêlent, et le groupe réus­sit son pa­ri: faire « des sons doux, des mé­lo­dies calmes et des rythmes simples qui re­laxent, tout en vous fai­sant bou­ger votre pied droit et votre men­ton en rythme ».

Créa­tion(s) au­to­nome(s)

Sur Hea­droom (2015), leur pop douce sur la­quelle on se laisse vo­lon­tiers al­ler à quelques dé­han­chés au ra­len­ti cô­toie des mor­ceaux ins­tru­men­taux aux in­fluences jazz, élec­tro et clas­sique ( Aqua­relle, Space is the Place) qui achèvent de dé­mon­trer le ta­lent et la di­ver­si­té de la pa­lette mu­si­cale de Men I Trust. Les cou­sins qué­bé­cois de L’im­pé­ra­trice et Lon­don Gram­mar pro­duisent par ailleurs eux-mêmes leurs mor­ceaux et leurs clips. Sous-titres jaunes, femmes en mou­ve­ment, cou­leurs sa­tu­rées, les vi­déos du groupe sont épu­rées et sen­suelles.

Elles re­flètent l’in­sou­ciance, la dou­ceur et l’au­then­ti­ci­té qui ca­rac­té­risent bien sou­vent la jeu­nesse. Dans le clip du titre phare Tailw­hip, on re­trouve les membres du groupe, in­crus­tés dans des pay­sages qué­bé­cois qui dé­filent, la chan­teuse ar­bo­rant fiè­re­ment un t- shirt « Chau­diè­reAp­pa­laches » , du nom de la ré­gion de la rive sud du Saint- Laurent.

Men I Trust, c’est une plon­gée tout en dou­ceur dans un monde de sen­sa­tions, un voyage aux ac­cents vin­tage qui fait l’ef­fet d’une brise char­mante et bien­ve­nue. x

«La mu­sique de Men I Trust res­pire la fraî­cheur, l’in­gé­nio­si­té et la jus­tesse»

MEN I TRUST tuml­br

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.