fer­nan­da Mu­ciño (des­sins et texte) tra­duit de l’an­glais par La­ra Be­nat­tar

Le Délit - - Culture -

J’ai d’abord vou­lu des­si­ner un en­semble de per­sonnes, pour re­pré­sen­ter la com­mu­nau­té LGBTQ+ dans toute sa di­ver­si­té. J’ai ce­pen­dant pen­sé im­mé­dia­te­ment au com­men­taire que l’on fait à ma pe­tite amie à chaque fois qu’elle dit ai­mer les filles: « OH, MAIS… TU NE FAIS PAS HO­MO », et qui me fait m’in­ter­ro­ger sur ce à quoi sont cen­sées res­sem­bler les per­sonnes gays. Nous y voi­là à nou­veau, es­sayant comme tou­jours de clas­ser les gens se­lon leurs ca­rac­té­ris­tiques phy­siques, et ce­la ne me plaît pas. Ain­si, j’ai dé­ci­dé de me des­si­ner moi-même. Pour­quoi, me de­man­de­rez-vous? Et bien, je fais par­tie de cette « com­mu­nau­té ». Nous sommes tous dif­fé­rents et cette dif­fé­rence est belle. Ce­pen­dant, puisque nous sommes tous dif­fé­rents, je ne peux que par­ler en mon nom.

Je sais qu’aux yeux de la so­cié­té « je fais plu­tôt gay » mais je n’en ai pas grand chose à faire, je dé­cide de me pré­sen­ter comme telle car j’aime mes pu­tains de che­veux courts, car je veux por­ter une che­mise bou­ton­née jus­qu’en haut, car je n’aime pas por­ter de jupe. Ça de­vient pé­nible parce que l’on n’ar­rête pas de me dire que j’in­carne le «cli­ché de la les­bienne». Mais ça me va, ap­pe­lez-moi comme vous vou­drez car en réa­li­té ça ne change rien, je suis Fern, je suis FERN et c’est tout. Alors oui, je fais par­tie de la com­mu­nau­té LGBTQ+++++++ mais je ne sais pas quelle lettre me cor­res­pond, et pour être hon­nête, j’y suis com­plè­te­ment in­dif­fé­rente.

Je tiens un masque co­lo­ré parce que… j’aime qui je suis, je crois que se concen­trer sur soi­même, ai­mer, amé­lio­rer nos êtres, prendre soin de nous-mêmes et lais­ser les autres être comme ils veulent être fe­rait une grande dif­fé­rence dans la so­cié­té dans la­quelle nous vi­vons. Ne pas uni­que­ment «sou­te­nir» mais agir. On ne peut pas chan­ger le monde du jour au len­de­main mais on peut com­men­cer à es­sayer. Cul­ti­vez ce qui vous im­porte et lais­sez les autres se concen­trer sur eux-mêmes. x

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.