McKen­na re­fuse de dire si Éner­gie Est est « co­hé­rent » avec le plan cli­ma­tique ca­na­dien

Le Devoir - - ACTUALITÉS - ALEXANDRE SHIELDS

La mi­nistre ca­na­dienne de l’En­vi­ron­ne­ment, Ca­the­rine McKen­na, re­fuse de dire si le pro­jet de pi­pe­line Éner­gie Est est «co­hé­rent» avec le plan cli­ma­tique du gou­ver­ne­ment Tru­deau, mais elle es­time que le fé­dé­ral est ré­so­lu­ment en­ga­gé dans la «tran­si­tion» vers les éner­gies re­nou­ve­lables, tout comme le mar­ché.

«Il re­vient au pro­mo­teur de dé­fendre son pro­jet et de dire s’il de­vrait al­ler de l’avant, mais le pro­jet doit aus­si être co­hé­rent avec notre plan cli­ma­tique. Nous avons été clairs dans le cadre de l’éva­lua­tion en­vi­ron­ne­men­tale », a fait va­loir la mi­nistre McKen­na au cours d’une en­tre­vue ac­cor­dée au De­voir ven­dre­di ma­tin.

Est-ce que le pro­jet de pi­pe­line Éner­gie Est, de TransCa­na­da, peut être co­hé­rent avec ce plan cli­ma­tique, donc avec les ob­jec­tifs de ré­duc­tion des émis­sions de gaz à ef­fet de serre du gou­ver­ne­ment fé­dé­ral ? «Tous les pro­jets doivent pas­ser par une éva­lua­tion en­vi­ron­ne­men­tale com­plète », a lais­sé tom­ber la mi­nistre res­pon­sable du dos­sier des chan­ge­ments cli­ma­tiques à Ot­ta­wa.

«Dans ce cas, l’Of­fice na­tio­nal de l’éner­gie a dé­ci­dé d’éva­luer les émis­sions de gaz à ef­fet de serre en amont», a-t-elle rap­pe­lé, en ré­fé­rence au pro­jet de la pé­tro­lière al­ber­taine, des­ti­né à l’ex­por­ta­tion de pé­trole des sables bi­tu­mi­neux.

C’est d’ailleurs à la suite de cette dé­ci­sion de l’Of­fice que TransCa­na­da a de­man­dé la se­maine der­nière une sus­pen­sion de 30 jours de l’éva­lua­tion fé­dé­rale de son pi­pe­line, le temps d’éva­luer les im­pacts pour ce pro­jet très contro­ver­sé. Jeu­di, la pé­tro­lière a aus­si contac­té le gou­ver­ne­ment du Qué­bec pour de­man­der une pause dans le pro­ces­sus en­vi­ron­ne­men­tal pro­vin­cial.

Une tran­si­tion

Au-de­là du pro­jet Éner­gie Est, sur le­quel la mi­nistre de l’En­vi­ron­ne­ment a jus­qu’ici re­fu­sé de se pro­non­cer, Mme McKen­na a sou­li­gné que le vi­rage vers les éner­gies qui n’émettent pas de gaz à ef­fet de serre est dé­jà bien en­ga­gé au Ca­na­da.

« Nous sommes dans une tran­si­tion, qui ne sur­vien­dra pas du jour au len­de­main, mais nous voyons que les choses avancent ra­pi­de­ment. Les sources d’éner­gie re­nou­ve­lable, comme le so­laire et l’éo­lien, sont de plus en plus com­pé­ti­tives. Donc, je crois qu’il y a d’autres op­tions, et je crois que le mar­ché est vé­ri­ta­ble­ment en train de chan­ger», a-telle fait va­loir.

«Le rôle du gou­ver­ne­ment est de contri­buer à cette tran­si­tion, no­tam­ment en met­tant un prix sur le car­bone, mais aus­si en fa­vo­ri­sant l’in­no­va­tion », a ajou­té Mme McKen­na.

Le pre­mier mi­nistre Jus­tin Tru­deau a lui aus­si ré­af­fir­mé, ven­dre­di, la né­ces­si­té d’agir pour lut­ter contre les chan­ge­ments cli­ma­tiques. Son gou­ver­ne­ment en fait une « prio­ri­té », a-t-il dit en ou­ver­ture d’une ren­contre sur le cli­mat avec une ving­taine de re­pré­sen­tants de dif­fé­rents États, à Mon­tréal.

Pro­jets ap­prou­vés

Il n’en de­meure pas moins que les li­bé­raux fé­dé­raux ont aus­si ap­prou­vé, en no­vembre 2016, deux im­por­tants pro­jets de pi­pe­line des­ti­nés à fa­vo­ri­ser l’ex­pan­sion de la pro­duc­tion des sables bi­tu­mi­neux al­ber­tains.

Il s’agit du pi­pe­line Trans Moun­tain, vers la côte ouest, mais aus­si du rem­pla­ce­ment de la Ligne 3 d’En­bridge en di­rec­tion des États-Unis. Si on ajoute à ce­la la ca­pa­ci­té du fu­tur pi­pe­line Keys­tone XL, ap­puyé par le gou­ver­ne­ment Tru­deau, ces trois in­fra­struc­tures pour­raient trans­por­ter chaque jour 2,48 mil­lions de ba­rils de brut, soit plus de 905 mil­lions de ba­rils par an­née.

Se­lon ce qu’a fait va­loir ven­dre­di la mi­nistre, dans le cadre d’une dis­cus­sion sur les en­jeux cli­ma­tiques or­ga­ni­sée à l’Uni­ver­si­té McGill, les pi­pe­lines ne sont que le «vé­hi­cule» pour me­ner les res­sources jus­qu’aux mar­chés, s’il existe une via­bi­li­té éco­no­mique pour ces pro­jets.

JACQUES NADEAU LE DE­VOIR

La mi­nistre Ca­the­rine McKen­na était à Mon­tréal, ven­dre­di, pour prendre part à une ren­contre sur le cli­mat, à la­quelle une ving­taine de re­pré­sen­tants de dif­fé­rents États étaient aus­si pré­sents.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.