Le gou­ver­ne­ment tombe en Is­lande

Le Devoir - - LE MONDE -

Reyk­ja­vik — Le pre­mier mi­nistre is­lan­dais, Bjar­ni Be­ne­dikts­son, a an­non­cé ven­dre­di la convo­ca­tion de lé­gis­la­tives an­ti­ci­pées, les deuxièmes en moins d’un an, après le re­trait d’un par­ti de la coa­li­tion de centre-droit qui a fait chu­ter le gou­ver­ne­ment. Les élec­tions de­vraient se te­nir avant la fin de l’an­née, vrai­sem­bla­ble­ment en no­vembre, un peu plus d’un an après le der­nier scru­tin pro­vo­qué par le scan­dale des Pa­na­ma Pa­pers. Ave­nir ra­dieux, une for­ma­tion cen­triste pro-eu­ro­péenne qui ne siège pas au gou­ver­ne­ment mais lui ap­porte ses voix au Par­le­ment, a an­non­cé tôt ven­dre­di le re­trait du sou­tien de ses quatre dé­pu­tés, fai­sant de fac­to tom­ber le ca­bi­net Be­ne­dikts­son. Ave­nir ra­dieux, dont l’en­semble de la classe po­li­tique a em­boî­té le pas, ac­cuse le pre­mier mi­nistre d’avoir cou­vert son père dans un sor­dide im­bro­glio ju­di­ciaire qui a cho­qué les Is­lan­dais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.