Un mi­nistre pour les an­glo­phones

Le Devoir - - ACTUALITÉS -

Le pre­mier mi­nistre a nom­mé mer­cre­di un mi­nistre res­pon­sable des Re­la­tions avec les Qué­bé­cois de langue an­glaise. Il a avoué jeu­di avoir eu tort en ba­layant du re­vers de la main cette «mau­vaise idée» il y a près de quatre ans. «Oui, j’ai dit ça. Je me suis trom­pé. Je me suis trom­pé», a-t-il dit sans dé­tour jeu­di. M. Couillard dit avoir été convain­cu par des membres de la com­mu­nau­té an­glo­phone, qui lui ont ex­pri­mé leur «im­pres­sion de ne pas avoir ac­cès aux ser­vices pu­blics comme […] ils de­vraient l’avoir ». Un Se­cré­ta­riat aux re­la­tions avec les Qué­bé­cois de langue an­glaise se­ra aus­si mis sur pied afin de «concen­trer un peu entre la com­mu­nau­té et les mi­nis­tères», a-t-il fait re­mar­quer. «Il a chan­gé d’avis. C’est un pas en avant», s’est ré­jouie la pré­si­dente de l’As­so­cia­tion des com­mis­sions sco­laires an­glo­phones du Qué­bec, Jen­ni­fer Mac­ca­rone. «Nous sa­vons que le vote an­glo­phone est quelque chose d’im­por­tant pour les li­bé­raux. […] Si c’est bon pour eux et que c’est aus­si bon pour nous, nous ne voyons pas un pro­blème avec ça.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.