Jus­tin Tru­deau au Mexique pour ré­af­fir­mer les liens po­li­tiques et com­mer­ciaux

Le Devoir - - ECONOMIE - STEPHANIE LEVITZ à Mexi­co

L’ap­proche mixte de di­plo­ma­tie à la fois for­melle et pu­blique du gou­ver­ne­ment li­bé­ral était plei­ne­ment dé­ployée, jeu­di, pour la pre­mière vi­site of­fi­cielle du pre­mier mi­nistre Jus­tin Tru­deau au Mexique.

Le pro­to­cole mis en place pour l’ac­cueil en grande pompe du couple Jus­tin Tru­deau et So­phie Gré­goire à l’aé­ro­port de Mexi­co a été sui­vi par une cé­ré­mo­nie com­mé­mo­ra­tive vi­sant à sou­li­gner les ef­forts du Mexique pour re­pous­ser une in­va­sion amé­ri­caine dans les an­nées 1850 — une image frap­pante alors que le Ca­na­da et le Mexique se de­mandent comment ré­sis­ter aux de­mandes mus­clées des États-Unis dans la re­né­go­cia­tion de l’Ac­cord de li­breé­change nord-amé­ri­cain (ALENA).

Des di­zaines de jour­na­listes mexi­cains étaient à l’aé­ro­port pour ac­cueillir la dé­lé­ga­tion ca­na­dienne. Le pré­sident En­rique Peña Nie­to était pré­sent en com­pa­gnie de hauts res­pon­sables po­li­tiques, dont le mi­nistre des Af­faires étran­gères, Luis Vi­de­ga­ray, et le sous-mi­nistre pour l’Amé­rique du Nord, Car­los Sa­da.

Si l’ALENA de­meure au coeur de la ren­contre bi­la­té­rale de jeu­di avec le pré­sident mexi­cain, En­rique Peña Nie­to, le gou­ver­ne­ment du Ca­na­da joue aus­si sur un ta­bleau à plus long terme.

L’un des ob­jec­tifs du voyage de Jus­tin Tru­deau est de pré­pa­rer le ter­rain afin de main­te­nir une bonne re­la­tion avec la per­sonne qui suc­cé­de­ra à M. Peña Nie­to.

Jus­tin Tru­deau doit prendre la pa­role de­vant le Sé­nat mexi­cain ven­dre­di pour ré­af­fir­mer que le Ca­na­da consi­dère le Mexique comme un par­te­naire ma­jeur et qu’il sou­haite main­te­nir une bonne col­la­bo­ra­tion.

Jeu­di, le pre­mier mi­nistre et sa femme se sont ren­dus dans des lieux en­dom­ma­gés par les deux séismes du mois der­nier.

Pes­si­misme

Les di­ri­geants du Ca­na­da, des États-Unis et du Mexique semblent de moins en moins op­ti­mistes quant à la sur­vie de l’ALENA. Avant sa ren­contre avec M. Tru­deau, mer­cre­di, le pré­sident amé­ri­cain, Do­nald Trump, a dé­cla­ré qu’il se­rait tout à fait ac­cep­table que l’ac­cord com­mer­cial soit pu­re­ment et sim­ple­ment an­nu­lé.

M. Trump a aus­si dit être prêt à conclure un ac­cord bi­la­té­ral de libre-échange avec le Ca­na­da si les né­go­cia­tions en­tou­rant l’ALENA, qui im­pliquent aus­si le Mexique, échouaient — une éven­tua­li­té à la­quelle M. Tru­deau ne ferme pas la porte.

Lors de sa vi­site à Wa­shing­ton mer­cre­di, Jus­tin Tru­deau a re­con­nu pour la pre­mière fois la pos­si­bi­li­té que l’Amé­rique du Nord se re­trouve sans ALENA.

Plus tôt cette se­maine, le mi­nistre mexi­cain des Af­faires étran­gères a dit que ce ne se­rait pas la fin du monde si son pays dé­ci­dait de re­non­cer tout sim­ple­ment à l’ac­cord. Il a aus­si pré­ve­nu que le Mexique n’ac­cep­te­rait pas d’en­tente «li­mi­tée» ni de «com­merce di­ri­gé».

SEAN KILPATRICK LA PRESSE CA­NA­DIENNE

Jus­tin Tru­deau avec le pré­sident mexi­cain, En­rique Peña Nie­to, à Mexi­co

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.