LOUIS LORTIE ET HÉ­LÈNE MERCIER

Le Devoir - - MUSIQUE - Ch­ris­tophe Huss

Louis Lortie est gâ­té en cette ren­trée par Chan­dos, puisque après Cho­pin, com­men­té ven­dre­di der­nier, voi­ci une contri­bu­tion dans un ré­per­toire plus confi­den­tiel avec sa com­plice de tou­jours, Hé­lène Mercier. D’une du­rée de 25 mi­nutes, le Con­cer­to pour deux pia­nos de Ralph Vau­ghan Williams (1872-1958) n’est pas une oeuvre phare du plus grand (avec Brit­ten) com­po­si­teur an­glais, et les in­ter­pré­ta­tions an­té­rieures n’en étaient pas mar­quantes. Pour­tant, l’oeuvre vaut au moins pour une su­perbe Ro­mance et une conclu­sion mys­té­rieuse. L’atout pre­mier de ce CD, qui pro­pose des par­ti­tions at­mo­sphé­riques à qui a dé­jà fré­quen­té Vau­ghan Williams, est une qua­li­té so­nore de dé­mons­tra­tion, avec une image or­ches­trale somp­tueuse et des graves ful­gu­rants. Grand bra­vo à la so­pra­no Ma­ri Eriks­moen, an­gé­lique dans la Sin­fo­nia an­tar­ti­ca, dont An­drew Da­vis livre une in­ter­pré­ta­tion ma­jeure.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.