France : Green­peace tire des feux d’ar­ti­fice dans une cen­trale nu­cléaire

Le Devoir - - LE MONDE -

Metz — Des mi­li­tants éco­lo­gistes, en­trés jeu­di dans la cen­trale nu­cléaire de Cat­te­nom en Lor­raine, ont ti­ré des feux d’ar­ti­fice pour aler­ter sur la vul­né­ra­bi­li­té de ces sites, sus­ci­tant l’in­quié­tude du Luxem­bourg voi­sin. Cette ac­tion dé­montre les « la­cunes fla­grantes» de la sé­cu­ri­té des ac­cès à la cen­trale, s’est alar­mée la mi­nistre luxem­bour­geoise de l’Environnement, Ca­role Dies­ch­bourg, dont le pays est si­tué à une di­zaine de ki­lo­mètres de Cat­te­nom. Le groupe fran­çais EDF, qui ex­ploite la cen­trale, a re­con­nu une in­tru­sion, mais il af­firme que les mi­li­tants ont été ra­pi­de­ment stop­pés. « Pas d’ac­cès à la zone nu­cléaire. Pas d’im­pact sur la sû­re­té des ins­tal­la­tions », a twee­té EDF Cat­te­nom. La por­tée réelle de l’opé­ra­tion di­verge se­lon les sources, Green­peace dé­cla­rant avoir été tout près d’un bâ­ti­ment dan­ge­reux, les au­to­ri­tés le niant. Se­lon EDF, ils ont été in­ter­cep­tés par les gen­darmes huit mi­nutes après leur in­tru­sion dans la cen­trale, qui compte quatre ré­ac­teurs.

AGENCE FRANCE-PRESSE GREEN­PEACE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.