Le pape ira au Myan­mar par­ler de paix

Le Devoir - - LE MONDE -

Ran­goun — At­ten­du fin no­vembre au Myan­mar, le pape Fran­çois vient en émis­saire de « paix », a as­su­ré jeu­di l’Église ca­tho­lique, alors que sa dé­fense des Ro­hin­gyas mu­sul­mans qui fuient en masse ce pays agi­té par un boud­dhisme ra­di­cal risque d’en­flam­mer l’opi­nion pu­blique bir­mane. Le pape « vient pour le bien du pays et il par­le­ra de la paix», a in­sis­té le porte-pa­role de la Con­fé­rence des évêques ca­tho­liques du Myan­mar, Ma­ria­no Soe Naing. «Nous ne sa­vons pas en­core de quoi il par­le­ra et s’il évo­que­ra la crise en État Ra­khine », a pré­ci­sé le pré­lat. Cette ré­gion de l’ouest du Myan­mar est au coeur du conflit entre re­belles ro­hin­gyas et ar­mée, qui a conduit de­puis fin août à la fuite de plus d’un de­mi-mil­lion de ci­vils ro­hin­gyas au Ban­gla­desh voi­sin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.