Jus­tin Tru­deau met un pied sur le seuil de l’ANASE

Le Ca­na­da est in­vi­té à cette im­por­tante ren­contre sur la sé­cu­ri­té en Asie-Pa­ci­fique, grâce aux ef­forts du pré­sident Ro­dri­go Du­terte

Le Devoir - - AC­TUA­LI­TÉS - AN­DY BLAT­CH­FORD à Ma­nille

Ro­dri­go Du­terte a «tout mis en oeuvre» afin d’ob­te­nir une in­vi­ta­tion pour per­mettre à Jus­tin Tru­deau d’as­sis­ter à un pres­ti­gieux évé­ne­ment sur la sé­cu­ri­té en Asie-Pa­ci­fique aux cô­tés de puis­sants chefs d’État, se­lon des res­pon­sables gou­ver­ne­men­taux.

Mais un em­ployé gou­ver­ne­men­tal de haut rang as­sure que le geste ser­viable du pré­sident phi­lip­pin n’au­ra au­cune in­ci­dence sur la dé­ci­sion de Jus­tin Tru­deau de par­ler ou non à M. Du­terte des vio­la­tions des droits de la per­sonne dans son pays d’Asie du Sud-Est et qui ont cho­qué à tra­vers le monde.

M. Tru­deau a lais­sé en­tendre qu’il pour­rait sou­le­ver la ques­tion des droits de la per­sonne avec M. Du­terte, s’il en a l’oc­ca­sion.

Les di­ri­geants n’ont pas pré­vu de tête-à-tête lors de la vi­site du pre­mier mi­nistre aux Phi­lip­pines pour les som­mets liés à l’As­so­cia­tion des na­tions de l’Asie du Sud-Est (ANASE).

Grâce aux ef­forts de Ro­dri­go Du­terte, Jus­tin Tru­deau au­ra l’oc­ca­sion convoi­tée, mar­di, de par­ti­ci­per à un dé­jeu­ner de tra­vail à Ma­nille avant le Som­met de l’Asie orien­tale, sous le lea­der­ship de l’ANASE. M. Tru­deau se join­dra aux di­ri­geants de 18 pays, dont la Chine, la Rus­sie et les ÉtatsU­nis, pour dis­cu­ter d’en­jeux de sé­cu­ri­té.

Il reste à voir si Jus­tin Tru­deau dé­fie­ra Ro­dri­go Du­terte en tête-à-tête quant à sa vio­lente guerre contre la drogue. La ré­pres­sion san­glante de M. Du­terte com­prend des exé­cu­tions ex­tra­ju­di­ciaires par son gou­ver­ne­ment qui ont fait des mil­liers de morts.

«Il y a toute une sé­rie de pro­blèmes que je pour­rais sou­le­ver avec lui si nous en avons l’oc­ca­sion », a dé­cla­ré M. Tru­deau sa­me­di à Da­nang, au Viet­nam.

Béa­trice Vau­grante, d’Am­nis­tie in­ter­na­tio­nale pour le Ca­na­da fran­co­phone, trouve «in­dé­cent» que cet en­jeu ne soit pas mis sur la table d’em­blée par les chefs d’État et, se­lon elle, il faut «créer cette oc­ca­sion» d’en par­ler à M. Du­terte.

«Ça peut s’ap­pa­ren­ter à des crimes contre l’hu­ma­ni­té, ce qui se passe aux Phi­lip­pines: des exé­cu­tions ex­tra­ju­di­ciaires, une po­lice qui res­semble à des gangs cri­mi­nels, des po­pu­la­tions pauvres qui sont clai­re­ment vi­sées, des pra­tiques de tor­ture à large échelle, et je ne men­tionne même pas les dis­cours toxiques du pré­sident Du­terte», a-telle sou­te­nu en en­tre­vue té­lé­pho­nique.

Une pre­mière pour le Ca­na­da

Le billet de Jus­tin Tru­deau consti­tue une per­cée parce qu’au­cun autre pre­mier mi­nistre ca­na­dien n’y a ja­mais été in­vi­té. Il est cen­sé dis­cu­ter de la Co­rée du Nord et des at­taques san­glantes contre les mu­sul­mans ro­hin­gyas au Myan­mar. Le Ca­na­da sou­haite de­ve­nir un membre per­ma­nent du Som­met de l’Asie orien­tale.

Jus­tin Tru­deau se­ra aus­si le pre­mier di­ri­geant ca­na­dien à par­ti­ci­per à un échange d’une heure au som­met de l’ANASE, au cours du­quel les membres lui po­se­ront des ques­tions et dé­bat­tront de l’en­ver­gure de la co­opé­ra­tion du Ca­na­da dans la ré­gion.

L’oc­ca­sion se pré­sente au mo­ment où le pre­mier mi­nistre Tru­deau fait des ef­forts pour aug­men­ter le rôle du Ca­na­da sur la scène in­ter­na­tio­nale.

MARK CRIS­TI­NO AS­SO­CIA­TED PRESS

Jus­tin Tru­deau a échan­gé quelques mots avec le pré­sident phi­lip­pin, Ro­dri­go Du­terte, à l’ou­ver­ture du som­met de l’As­so­cia­tion des na­tions de l’Asie du Sud-Est, lun­di à Ma­nille.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.