La « dé­barque » des hu­mo­ristes

Le Devoir - - EDITORIAL -

Les hu­mo­ristes du Qué­bec prennent une mé­chante «dé­barque» à mes yeux (et aux yeux de plu­sieurs, si on se fie aux mé­dias so­ciaux). Ils «qué­mandent» et ob­tiennent de l’aide des gou­ver­ne­ments (par l’en­tre­mise de Do­mi­nique An­glade et Mé­la­nie Jo­ly). Ima­gi­nez le nombre de co­opé­ra­tives, non com­po­sées de mil­lion­naires, qui ai­me­raient avoir un ren­dez-vous avec ces mi­nistres…

Sur un autre su­jet, au­cun hu­mo­riste, sauf Mike Ward, n’a dé­fen­du Nan­tel, qui a re­çu des me­naces de mort après un de ses spec­tacles. Ne se pré­sen­taient-ils pas, ces hu­mo­ristes, comme de fa­rouches dé­fen­seurs de la li­ber­té d’ex­pres­sion, no­tam­ment en ce qui concer­nait la pour­suite de Jé­ré­my Ga­briel contre Ward? Au moins, il y en a un qui est co­hé­rent et qui ne semble pas avoir l’éthique élas­tique, et c’est ce même Ward. Da­vid Doyon Qué­bec, le 13 no­vembre 2017

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.