L’amer­tume monte par­mi les si­nis­trés en Iran

Le Devoir - - LE MONDE -

Les si­nis­trés du séisme ayant frap­pé di­manche soir l’ouest de l’Iran ex­pri­maient leur amer­tume mar­di soir en se pré­pa­rant à pas­ser une troi­sième nuit fraîche hors de leurs ha­bi­ta­tions dé­truites ou en­dom­ma­gées. «De­puis deux jours, nous sommes là, sans rien. Nous n’avons pas de tentes, pas de cou­ver­tures », dit Ali, jeune ha­bi­tant de Sar-e Pol-e Za­hab, la ville la plus tou­chée par ce trem­ble­ment de terre ayant fait of­fi­ciel­le­ment au moins 432 morts en Iran. Ve­nu confor­ter la po­pu­la­tion de Sar-e Pol-e Za­hab et des en­vi­rons, le pré­sident ira­nien, Has­san Ro­ha­ni, a loué mar­di «la fra­ter­ni­té» et l’en­traide dont ont fait preuve les ha­bi­tants eux-mêmes dans un pre­mier temps, et «toute la po­pu­la­tion ira­nienne». «Nous ne vous lais­se­rons pas seuls!» a-t-il pro­mis. À l’ap­proche de l’hi­ver, l’aide aux si­nis­trés est un défi ma­jeur. Se­lon une es­ti­ma­tion of­fi­cielle, 15 500 lo­ge­ments ont été dé­truits, et 15 000 autres en­dom­ma­gés.

AT­TA KENARE AGENCE FRANCE-PRESSE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.