Jus­tin Tru­deau dit être ferme face à l’Ara­bie saou­dite

Le Devoir - - MONDE -

Jus­tin Tru­deau a dé­cla­ré ven­dre­di que le Ca­na­da était « très pré­oc­cu­pé » par la dis­pa­ri­tion du jour­na­liste amé­ri­cain Ja­mal Kha­shog­gi, même si le pre­mier mi­nistre re­con­naît que les in­for­ma­tions sont pour l’ins­tant par­cel­laires dans ce dos­sier.

In­ter­ro­gé par les jour­na­listes au Som­met de la Fran­co­pho­nie, en Ar­mé­nie, M. Tru­deau a ajou­té que le Ca­na­da dé­ployait de­puis plu­sieurs an­nées en Ara­bie saou­dite un im­por­tant ef­fort di­plo­ma­tique sur la ques­tion des droits de la per­sonne et qu’il avait eu per­son­nel­le­ment une conver­sa­tion avec le roi Sal­mane ben Ab­de­la­ziz Al Saoud au prin­temps der­nier.

Le pre­mier mi­nistre a sou­te­nu que le Ca­na­da main­tien­dra une pos­ture claire et ferme pour dé­fendre les droits de la per­sonne dans le monde, « quel que soit l’in­ter­lo­cu­teur ».

La contro­verse sur­vient après le conflit di­plo­ma­tique entre le Ca­na­da et le royaume saou­dien, dé­clen­ché lorsque la mi­nistre des Af­faires étran­gères, Ch­rys­tia Free­land, a ap­pe­lé à la li­bé­ra­tion im­mé­diate d’ac­ti­vistes dé­te­nus, dont Sa­mar Ba­da­wi, mi­li­tante des droits des femmes et soeur du blo­gueur Raif Ba­da­wi, lui-même em­pri­son­né de­puis 2012 pour avoir cri­ti­qué des lea­ders re­li­gieux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.