Ber­nard Lan­dry, une vie consa­crée à bâ­tir le pays du Qué­bec

Le Devoir - - LA UNE - MA­RIE-AN­DRÉE CHOUI­NARD RÉ­DAC­TRICE EN CHEF

Homme de pa­trie, de coeur, de convic­tion. Homme de pa­role mais aus­si d’ac­tion. Homme de culture, de dia­logue et de fa­mille. Ami, amou­reux, pa­tron, col­lègue. Le pre­mier mi­nistre Ber­nard Lan­dry a ti­ré son ul­time ré­vé­rence à son Qué­bec. Tout n’a pas été dit sur cet ar­dent dé­fen­seur d’un Qué­bec libre. Pour le ra­con­ter sous des angles plus per­son­nels et mé­con­nus, nous avons ten­du la plume à des proches, à d’an­ciens col­lègues et même à des ad­ver­saires. En leurs mots tendres et lu­cides, tous le ra­content avec un im­mense res­pect, en guise de der­nier au re­voir.

PHO­TO LOUISE LE­MIEUX LE DE­VOIR

Ber­nard Lan­dry est ici pho­to­gra­phié en août 1985. Il de­vien­dra pre­mier mi­nistre une ving­taine d’an­nées plus tard, de 2001 à 2003.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.