Les sa­lopes ou le sucre na­tu­rel de la peau

Le Devoir - - CULTURE | NOTRE SÉLECTION CINÉMA EN SALLE - An­dré La­voie

★★★★ En ap­pa­rence, rien ne semble lier Le ga­ra­giste, pre­mier film de Re­née Beau­lieu, et cet éton­nant por­trait d’une femme libre (sur le plan sexuel), mais dont les es­ca­pades vont quelque peu lui brû­ler les ailes. La ci­néaste af­fec­tionne les per­son­nages qui ne veulent pas cé­der à cer­tains dik­tats, mé­di­caux ou conju­gaux, et sa nou­velle hé­roïne, in­car­née avec force et aban­don par Bri­gitte Pou­part, ne re­cule de­vant rien. Ex­plo­ra­tion de la sexua­li­té fé­mi­nine où les hommes sont par­fois des ob­jets, par­fois des com­plices, par­fois des vic­times, tout ce­la est exé­cu­té sans miè­vre­rie ni ro­man­tisme. Sous une lu­mière crue, des corps im­par­faits, mar­qués par le temps, bous­culent une cer­taine concep­tion de la sexua­li­té dans le ci­né­ma d’ici, qui fut ja­dis plus fo­li­chon. Mais les am­bi­tions de Re­née Beau­lieu sont ailleurs, dans cette célébration du dé­sir sexuel, et pas que fé­mi­nin, dans un monde où ce dé­sir ef­fraie par­fois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.