Gar­çon ef­fa­cé (V.F. de Boy Era­sed)

Le Devoir - - CULTURE | NOTRE SÉLECTION CINÉMA EN SALLE - An­dré La­voie

★★★★

Était-ce l’as­pect trou­blant du su­jet ou l’en­vie d’en­voyer un mes­sage clair à tous les fos­soyeurs de la di­ver­si­té? Boy Era­sed, ins­pi­ré des mé­moires de Gar­red Con­ley, est por­té par une dis­tri­bu­tion ex­cep­tion­nelle, des ac­teurs de tous les ho­ri­zons, et même du Qué­bec (Xa­vier Do­lan, Théo­dore Pel­le­rin), dé­fen­dant ce por­trait dé­vas­ta­teur des thé­ra­pies de gué­ri­son de l’ho­mo­sexua­li­té, elles, très dé­vas­ta­trices… Ja­red, le fils d’un pas­teur bap­tiste et al­ter ego de l’au­teur, tra­verse cette épreuve comme un che­min de croix; il ne se­ra pas le seul à sor­tir écor­ché de ce trai­te­ment de choc. Ce­lui-ci est dé­crit avec so­brié­té, si ce n’est quelques per­cu­tants re­tours en ar­rière, et une ca­mé­ra au ser­vice d’in­ter­prètes bou­le­ver­sants, par­fois même le temps d’ap­pa­ri­tions éclair, tout ça grâce au doig­té de l’ac­teur et ci­néaste Joel Ed­ger­ton, s’oc­troyant un rôle de cra­pule bien-pen­sante. Ce monde en com­porte quelques-unes…

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.