Ma­ria by Cal­las

Le Devoir - - CULTURE | NOTRE SÉLECTION CINÉMA EN SALLE - Fran­çois Lé­vesque

★★★★ Avec ce do­cu­men­taire à la pre­mière per­sonne, on ac­cède à l’in­ti­mi­té de celle qu’on sur­nom­ma la «di­va ab­so­lue». Une suite de confi­dences ti­rées des jour­naux de la can­ta­trice (Fan­ny Ar­dant narre) ac­com­pagne des images d’ar­chives sou­vent rares en un flot de pen­sées chro­no­lo­gique. Ma­ria Cal­las ré­flé­chit à son par­cours dans un mi­lieu ma­cho où une femme de tête est vo­lon­tiers taxée, jus­te­ment, de «di­va»… Elle se penche sur ses amours, dont ce­lui, to­tal, pour le riche play-boy Aris­tote Onas­sis… Ce­la, avec une im­mé­dia­te­té émou­vante. Le ma­té­riel réuni par Tom Volf, fruit de re­cherches mi­nu­tieuses, fu­sionne en un tout co­hé­sif. In­tui­tif, le mon­tage de Ja­nice Jones confère une flui­di­té exem­plaire à cet exer­cice de mé­moire. Une mé­moire long­temps oc­cul­tée, en ce­la que tant de son vi­vant que de­puis sa dis­pa­ri­tion, Ma­ria Cal­las fut sou­vent ra­con­tée et cer­née par d’autres. Ce qui est fort bien, pour peu que la prin­ci­pale in­té­res­sée ait fi­na­le­ment voix au cha­pitre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.