Over­lord

Le Devoir - - CULTURE - An­dré La­voie

★★★

Plu­sieurs croyaient la « tor­ture porn» ré­vo­lue, car il suf­fi­sait de re­gar­der les in­fos pour en trou­ver, dont celle concoc­tée par l’ar­mée amé­ri­caine au Moyen-Orient. Elle fait un re­tour, grâce aux bons soins de J.J. Abrams (Lost, Su­per 8), ayant la main haute sur le réa­li­sa­teur Ju­lius Aver y (Son of a Gun), les scé­na­ristes Billy Ray et Mark L. Smith, tous res­pec­tant son ca­hier des charges. Ils de­vaient li­vrer un film de sé­rie B pas très fau­ché, pre­nant beau­coup de li­ber­tés avec l’His­toire, mê­lant al­lè­gre­ment na­zis et zom­bies, une for­mule dé­jà éprou­vée. Le ré­sul­tat? Ou­tran­cier, ex­ces­sif, four­millant d’em­prunts as­su­més (Ta­ran­ti­no va bien ri­go­ler), dé­ver­sant sur nous hé­mo­glo­bine et chair en lam­beaux, un ta­page sup­po­sé­ment né­ces­saire pour per­mettre le dé­bar­que­ment de Nor­man­die le 6 juin 1944, rien de moins. Mais n’en es­pé­rez pas beau­coup plus, si ce n’est un plai­sir éphé­mère as­sor­ti de fris­sons, et de fous rires in­vo­lon­taires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.