De­ve­nir un meilleur lea­der

Le Droit Affaires - - Sommaire - par Li­ba­na Kas­sab Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

«Deux tiers du temps d’un ges­tion­naire sont pas­sés en re­la­tion avec les autres. Avec les nou­velles tech­no­lo­gies, ces re­la­tions sont d’au­tant plus im­por­tantes.» Gi­nette Gau­dreault est res­pon­sable du pro­gramme de lea­der­ship of­fert par La Ci­té des af­faires de­puis main­te­nant trois ans. Ce pro­gramme est des­ti­né à tous ceux qui tra­vaillent dans un poste de ges­tion et qui sou­haitent amé­lio­rer leurs com­pé­tences dans le do­maine. Uni­té en­tre­pre­neu­riale de La Ci­té col­lé­giale, La Ci­té des af­faires pro­pose un par­cours com­po­sé de sept mo­dules cou­vrant des su­jets comme le coa­ching, la ré­so­lu­tion de conflits et la dé­lé­ga­tion

de tâches. Se­lon Gi­nette Gau­dreault, l’ap­proche du pro­gramme de lea­der­ship (La ges­tion par l’in­ter­ac­tion) met en va­leur les be­soins de l’hu­main afin de créer de bons ges­tion­naires. «Tant que les be­soins de l’hu­main ne sont pas sa­tis­faits, l’em­ployé ne peut pas don­ner son 100 %. Nous iden­ti­fions cinq be­soins: le be­soin d’es­time, de par­ti­ci­per, de sou­tien, d’em­pa­thie, ain­si que le be­soin de com­mu­ni­quer.» Ce concept n’est pas nou­veau, ad­met Mme Gau­dreault. «Nous n’avons pas in­ven­té le pro­gramme. Nous l’avons ache­té d’une firme de re­cherche amé­ri­caine qui a dé­ve­lop­pé des ou­tils très ac­ces­sibles.»

Préa­lable : avoir de l’ex­pé­rience en ges­tion

Il est im­por­tant que les par­ti­ci­pants à ce pro­gramme in­ten­sif de sept se­maines aient une ex­pé­rience préa­lable en ges­tion de per­son­nel, afin de pro­fi­ter plei­ne­ment des ate­liers. «Ce n’est pas tant pour quel­qu’un qui as­pire à de­ve­nir ges­tion­naire, parce que c’est un pro­gramme vrai­ment pra­ti­co-pra­tique. Ce que tu ap­prends du­rant le cours, il est pos­sible de l’es­sayer dès len­de­main au tra­vail. La se­maine sui­vante, le groupe se ren­contre et dis­cute de ce que cha­cun a tes­té, ac­com­pli et de ce qui n’a pas fonc­tion­né, etc.» Le par­ti­ci­pant idéal se­rait un ges­tion­naire qui compte cinq à dix ans d’ex­pé­rience, et qui n’a pas eu de for­ma­tion au préa­lable.

Pour les ges­tion­naires de tous âges

Même les ges­tion­naires qui comptent une plus longue feuille de route peuvent bé­né­fi­cier de ce sé­jour sur les bancs de La Ci­té. À titre d’exemple, Gi­nette Gau­dreault cite l’ex­pé­rience de l’un des an­ciens du pro­gramme. «J’ai ren­con­tré un des par­ti­ci­pants qui était un ges­tion­naire de­puis une quin­zaine d’an­nées et qui n’avait ja­mais eu de for­ma­tion. Le pro­gramme de lea­der­ship lui a of­fert une meilleure confiance et de l’as­su­rance. Il s’est ren­du compte qu’il n’est pas sûr de lui-même. Le pro­gramme lui a confir­mé où étaient ses forces et ses fai­blesses. Au­jourd’hui, ce par­ti­ci­pant se sent équi­pé lors­qu’il ar­rive de­vant une si­tua­tion dif­fi­cile. Pour lui, le pro­gramme a été un ‘eye-ope­ner’. »

Sur me­sure pour les en­tre­prises

Le pro­gramme de lea­der­ship ras­semble des in­di­vi­dus de plu­sieurs sec­teurs, et ce, au­tant du pu­blic, du pri­vé que du com­mu­nau­taire. L’équipe de

La Ci­té des af­faires offre aus­si des ate­liers de for­ma­tion sur me­sure pour les en­tre­prises. Plus de 16 mo­dules de for­ma­tion peuvent être of­ferts di­rec­te­ment sur les lieux de tra­vail par une for­ma­trice.

Com­ment s’ins­crire?

Les ges­tion­naires in­té­res­sés par le pro­gramme peuvent s’ins­crire en contac­tant Gi­nette Gau­dreault au 613 742-2483 poste 2084 ou ggau­dr@la­ci­tec.on.ca.

Gi­nette Gau­dreault res­pon­sable du pro­gramme de lea­der­ship

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.